masculins / OL - Barcelone J-1

Le moment est arrivé

Publié le 24 février 2009 à 08:00 par R.B

L’OL file un train d’enfer en L1. L’esprit libéré, les Lyonnais peuvent se consacrer pleinement aux Barcelonais qui restent sur un nul et une défaite en Liga en ayant perdu Iniesta et Abidal, blessés. Toutes les conditions semblent réunies pour frapper un grand coup…

Plus les jours ont avancé vers ce rendez-vous tant attendu et plus l’espoir a grandi. Et si c’était possible ? Si l’OL allait réaliser l’exploit, déjà, de battre chez lui le Barça. Cela ne s’est pas encore produit lors des 2 premières visites catalanes. Les Olympiens tiennent solidement les rênes de la L1 en ayant augmenté leur avance depuis la reprise. Cet OL rassure, même s’il a perdu Govou et si aucun des grands absents (Bodmer, Réveillère, Clerc) n’est encore revenu.

Le champion de France a donc attaqué la partie cruciale de sa saison. Dans quelques jours, les Coupes peuvent avoir disparu des objectifs ou alimenter les espoirs les plus fous. Il faudra pour cela passer, notamment, sur le corps des Catalans. Comment les jouer pour les battre ? Pour les éliminer ? Certainement pas en les respectant, en ne jouant pas. Alors quelle formule choisir ? Le traditionnel 4-3-3 ou un système plus osé ? Avec quel latéral droit ? Mensah ? Gassama ? Ou… ? Le ballon. Ce satané ballon à confisquer. Ou encore les moindres occasions à concrétiser. Le refrain est connu. Encore plus face à un tel adversaire. L’OL comptera sur ses buteurs européens, Juninho et Benzema (28 buts en Ligue des Champions). Il comptera sur ce magnifique esprit de corps actuel. Sur l’envie de marquer l’Histoire européenne. De marquer son Histoire.

Bien sûr, Barcelone a des arguments effrayants. Il y a Messi et tous les autres. Il y a Guardiola, l’entraineur qui a remis de l’ordre dans la boutique catalane. Et il y a ce jeu, ce jeu qui paralyse, asphyxie, file le tournis. Ce jeu et les joueurs au total de 105 buts en 39 matchs ! Certes Iniesta et Abidal seront absents. Certes, le Barça a pris un point lors des 2 dernières journées. Mais l’inquiétude demeure.

Le moment est donc venu. L’OL n’a jamais déçu cette saison en Ligue des Champions. Il a toujours montré de belles choses. Dans la réaction comme dans l’action. Franchement, il n’a rien à perdre dans cette double confrontation. Autant ne rien regretter comme ce fut le cas par exemple après l'élimination contre Manchester, voire le PSV ou Milan AC. Ces trois matchs avaient été joués à Gerland à l'aller et s'étaienbt terminés par un match nul...

[IMG43647#C]
Sur le même thème