masculins / Le coin des filles

Le parcours des équipes françaises en coupe UEFA.

Publié le 07 août 2007 à 06:30 par MG

La Coupe UEFA des équipes féminines a été créée en 2001 par le comité exécutif de l’UEFA. Elle n’a donc connu que six éditions.

Préambule :
Cette compétition est lancée chaque été par un premier tour éliminatoire sous forme de mini-tournoi. Le deuxième tour voit s’affronter, par groupe de 4, les vainqueurs du premier. La meilleure formation de chaque groupe entre alors en quart de finale, puis en demi, avant de disputer la finale au printemps.

Depuis 2001, la France est représentée par son équipe championne. Toulouse (2001-02 et 2002-03), Montpellier (2004-05 et 2005-06) et Juvisy (2003-04 et 2006-07) sont les seules formations tricolores à avoir participé à la Coupe UEFA. Aucune équipe française n’est parvenue à atteindre la finale de la Coupe UEFA mais Toulouse et Montpellier ont atteint le stade des ½ finales.

En 2001-2002, pour inaugurer la naissance de cette compétition, Toulouse réalisait un très bon parcours en se qualifiant jusqu’en ½ finale. Les Toulousaines avaient battu, en 1/4 de finale, l’actuelle tenante du titre Arsenal Ladies, avant de devoir s’effacer de peu (1-2 et 0-0) face aux Allemandes de Frankfort. Ces dernières gagneront justement le trophée, le premier de l’histoire de cette compétition, face aux Suédoises de Uméa.

En 2002-2003, Toulouse se présente à nouveau mais ne fera pas mieux. Après avoir sorti la Lazio, Budapest et Haifa au deuxième tour, le TFC butera en 1/4 contre les anciennes finalistes, les suédoises de Umea. Ces dernières finiront justement championnes d’Europe cette année là.

En 2003-2004, c’est au tour de Juvisy de se lancer dans sa première coupe d’Europe. Mais en tombant dans le groupe des norvégiennes de Kolbotn (actuelle 10ème au classement UEFA), les françaises seront stoppées net au deuxième tour.

En 2004-2005, le Montpellier Hérault, tenant du titre national, s’engageait à son tour dans la Coupe UEFA. Lattaf, Bompastor et les autres rateront totalement leur deuxième tour (3 matchs, 3 défaites) et n’atteindront donc pas les quarts de finale. Elles ont été stoppées entre autres, dans leur groupe, par les redoutables allemandes de Potsdam qui gagneront justement la compétition cette année là.

En 2005-2006, fortes de leur expérience de l’année précédente, les montpelliéraines n’ont pas flanché. Lors du deuxième tour, face à Potsdam à nouveau, elles ont fait bloc et ont ramené le nul 0-0, s’assurant une deuxième place qualificative. En ¼, les filles réalisèrent un nouvel exploit en battant les Danoises de Brondby (actuelles têtes de série, classées 7ème à l’UEFA) à deux reprises, 3-0 puis 3-1. Lorsqu’en demi-finale, Frankfurt se présente, la tâche paraît bien trop difficile. Les Allemandes, qui disputent alors leur 4ème coupe d’Europe, ont déjà à leur palmarès, un titre, une place de finaliste, et une autre de demi-finaliste. Pourtant le scénario de cette demi-finale sera beaucoup plus serré que l’on avait pu l’imaginer. Victorieuse 1-0 chez les allemandes, les montpelliéraines se sont offert une bonne dose d’espoir. Mais elles ne parviendront pas à tenir ce score au stade de Villeneuve-Lès-Maguelone. Amputées de Sonia Bompastor et Camille Abily, elles s’inclineront 3-2 sur le fil… Frankfort gagnera sans mal cette Coupe UEFA 2005-06 en battant les autres allemandes de Potsdam 7-2 en finale.

En 2006-2007, l’année dernière donc, les Juvisiennes retrouvent l’UEFA qu’elles avaient prématurément laissée à l’automne 2003. Au premier tour, en plein cœur de l’été, malgré deux belles victoires 6-0 face à Hibernian et KI, elles devront pourtant arrêter là leur rêve européen et laisser le champ libre aux Espagnoles de l’Espanyol, victorieuses par seulement 1 but à 0. Juvisy était elle trop concentrée, déjà, sur le championnat de France qui s’annonçait âpre avec la vague de recrutement intelligent de l’Olympique Lyonnais dans les rangs du Montpellier Hérault ?

Cette année, un nouveau club français fait son entrée dans la Coupe d’Europe des équipes féminines. L’Olympique Lyonnais affrontera dans un premier tour du 9 au 14 août prochain, trois équipes balkaniques : les Bosniaques de Sarajevo, les macédoniennes de Skiponjat et les Slovaques de Sala. Demain, découvrez, sur Olweb.fr, dans les prochains jours, tout ce qu’il faut savoir sur les adversaires de l’OL...
Sur le même thème