masculins / Bilan

Le plus bel arrêt de l’année : Lloris devant Aubameyang

Publié le 29 décembre 2011 à 10:00 par BV

Invitée à élire « le plus bel arrêt de l’année 2011 », la rédaction d’OLWEB.fr a arrêté son choix sur la parade d’Hugo Lloris lors du derby (12e journée de Ligue 1, saison 2011 - 2012) face à Pierre-Emerick Aubameyang.

Indiscutable titulaire dans le but de l’équipe de France, unanime ment reconnu comme l’un des tout meilleurs portiers du monde, Hugo Lloris est un faiseur de miracles. Dans ces conditions, le choix ne fut pas des plus aisés, au moment de désigner son chef d’œuvre de l’année 2011. Alors, pourquoi cette « manchette » là ? Pourquoi cet arrêt-là d’une main aussi ferme que son refus de voir les Stéphanois revenir à égalité à 6 minutes de la fin d’un derby que les Lyonnais disputaient en infériorité numérique depuis une demi-heure ? Comme souvent, le contexte constitue un élément décisif au moment du choix et le derby une caisse de résonnance difficilement égalable. L’issue de la rencontre est également essentielle ; en repoussant la tentative de l’attaquant stéphanois, Hugo Lloris a largement contribué au succès lyonnais. Enfin, et ce n’est pas là le critère le moins insigne : la difficulté du geste, à laquelle il convient d’ajouter le souci de repousser le ballon sur le coté afin de ne pas laisser de seconde chance à l’avant centre gabonais.

La seconde merveille d’Hugo Lloris a pour écrin un match d’exception : la victoire lyonnaise sur la pelouse du Dynamo Zagreb (1 – 7). Paradoxalement, son double miracle devant Beqiraj n’a pas été décisif puisqu’il fut suivi d’une troisième tentative croate, imparable, de la part de Kovacic. Pour autant, on n’est pas près d’oublier son double arrêt, sur sa gauche puis sur sa droite, à la 40e minute de jeu. Un exploit individuel bientôt suivi d’un autre, bien plus collectif celui-ci.

Sur la troisième marche du podium figure Rémy Vercoutre et son arrêt sur penalty face à André Luiz (OL – Nancy, 8e j. de L1, saison 2011-2012). Un accessit qui récompense tant sa somptueuse et rapide détente sur sa droite que la grande qualité de ses performances dans le but chaque fois qu’il fut amené à devoir remplacer Hugo Lloris.

Photos

OL - St Etienne

10 photos

Sur le même thème