masculins / Auxerre - OL J-2

Le point de presse de Claude Puel

Publié le 20 août 2009 à 21:20 par TS

L’entraîneur lyonnais a tenu son traditionnel point presse après l’entraînement de ce jeudi … L’occasion de revenir sur le match d’Anderlecht et d’évoquer le déplacement à Auxerre ce week-end.

Après votre large victoire face à Anderlecht (5-1) hier soir, pensez-vous que votre équipe a fait le plus dur dans le chemin vers la qualification ?
Non. Certes, c’est un bon résultat. C’est une bonne option. Mais j’aurais préféré ne pas prendre ce but, et qu’on soit mieux capable de gérer la deuxième mi-temps. Ca montre qu’on a encore quelques paliers à passer dans la gestion d’un match.

Êtes-vous un peu plus rassuré après cette victoire ?
Je n’ai jamais été inquiet. Je sais que ce groupe a un très gros potentiel. J’ai confiance en lui, nous devons toujours être un peu plus exigeants. On passe des paliers depuis le début de saison. On monte progressivement en puissance, en haussant notre niveau de jeu.

Un petit mot sur ce retour au 4-3-3 ?
Ca ne m’intéresse pas de parler de systèmes de jeu. Je préfère parler du jeu, de l’animation. C’était un match complet.

N’était-ce pas, justement, un système pour Pjanic ?
Miré est à l’aise dans ce système, mais il est également à l’aise derrière l’attaquant en occupant toute la largeur du terrain, et en étant présent dans la construction du jeu. Chaque joueur doit être capable d’évoluer dans plusieurs systèmes, d’avoir des repères selon les aléas du match. Je crois qu’on a une certaine richesse d’effectif pour évoluer dans plusieurs systèmes.

La saison dernière, il y avait un Lyon en Ligue des Champions et un Lyon en championnat. Est-ce que le risque existe encore cette saison de voir une équipe a deux visages ?
Etre en capacité de passer d’une compétition à l’autre, ça demande beaucoup de maturité, d’expérience, de recul par rapport à l’évènement. Passer d’un match de Ligue des Champions avec une certaine émotion, une énergie physique et mentale à un match de championnat est toujours une épreuve compliquée. Mais, si on veut faire une bonne saison, il faut arriver à gérer l’enchaînement des matchs.

Êtes-vous étonné par la forme de vos recrues ?
Non, ce n’est pas une surprise. On avait ciblé des joueurs de qualité avec une certaine mentalité. Ils ont été adoptés par le groupe, et sont désormais bien intégrés dans l’équipe.

Comment voyez-vous ce déplacement à Auxerre ?
Ce sera un match difficile. Les deux équipes auront la pression, parce qu’il ne faut pas laisser des équipes prendre le large. Il faudra être très sérieux et répondre présent.

Un point sur la blessure d’Ederson ?
Il s’est blessé à la cheville droite à l’entraînement cet après-midi. Nous ferons un point complémentaire demain dans la journée. Mais sa participation semble compromise pour le match à Auxerre.
Sur le même thème