masculins / Lens 0 - OL 1

Le point du professeur Bernard Moyen

Publié le 07 novembre 2004 à 13:04 par R.B

[IMG3742L]Le professeur <b>Bernard Moyen</b> est passé dimanche matin à Tola Vologe. Il a fait un point précis sur les 3 blessés sérieux de l'OL ; à savoir Grégory Coupet, Claudio Cacapa et Giovane Elber. A propos de l'attaquant brésilien, le club lyonnais a appris samedi qu'il avait été opéré en Allemagne sans qu'il soit mis au courant au préalable...

Le professeur Bernard Moyen est passé dimanche matin à Tola Vologe. Il a fait un point précis sur les 3 blessés sérieux de l'OL ; à savoir Grégory Coupet, Claudio Cacapa et Giovane Elber. A propos de l'attaquant brésilien, le club lyonnais a appris samedi qu'il avait été opéré en Allemagne sans qu'il soit mis au courant au préalable...



Grégory Coupet :



« Grégory a pris un coup direct sur la partie antérieur de sa jambe droite. Cela a abîmé une partie du ligament antérieur de son genou. Ce n'est pas si grave que cela. Je l'ai examiné samedi matin. Il n'y a pas d'autres types de laxité que celle qu'avait révélé la radio, à savoir un jeu de 7mn. A moins de 10mn, ce n'est pas important. Quel est son programme ? Il faut d'abord que le ligament cicatrise. Cela va prendre 6 semaines. Il fera de la musculation de son quadriceps et du mollet pendant cette période. Il repassera une radio de contrôle et à priori il rejouera après la trêve. Je ne suis pas inquiet. Je rappelle que l'ancien gardien lyonnais Topalovic avait eu la même chose que Grégory ».



Claudio Cacapa :



« Claudio avait la jambe en extension au moment du choc, mais il a vu le coup arriver ; du coup il a un peu échappé au choc. On savait avant cet accident qu'il avait depuis 1997 une laxité dans son genou droit. Personnellement je l'avais opéré il y a quelques mois du cartilage. Qui s'était bien cicatrisé. Sa laxité ne dépasse pas 7mn. Il doit marcher avec une attelle, cicatriser. Cela va prendre 6 semaines. Là encore, je suis optimiste, il devrait revenir après la trêve. Claudio devrait partir au Brésil ».



Giovane Elber :



« Ce qui s'est passé ces jours ci est surprenant et illogique. Je rappelle les faits. Giovane s'est luxé la cheville et fracturé le péroné. Le CHR de Metz l'a bien pris en charge pour réduire sa luxation. Je l'ai examiné le soir même. Je l'ai opéré 2/3 jours plus tard pour réparer le ligament interne de sa cheville et fixer la fracture du péroné. Il est ensuite parti avec notre accord au Brésil.< A son retour, j'ai été déçu de le voir marcher. Ce n'était pas prévu. Ensuite, la Societé Aircast nous a prêté une attelle spéciale pour qu'il puisse justement marcher. Alors, je suis surpris qu'il se soit fait à priori opéré en Allemagne. A ce jour je n'ai pas de document attestant de ce qu'il a eu. Je n'ai eu aucun contact avec le chirurgien allemand.

Il aurait été plâtré. Cela me semble illogique. Ce n'est pas la bonne stratégie à mes yeux dans son cas. Je lui avais mis une vis pour resserrer la cheville afin d'assurer la cicatrisation. J'avais prévu de la changer dans les jours qui viennent. Son opération ? Je n'ai pas d'informations. Il aurait été opéré vendredi 5 novembre. Je l'avais vu récemment lors de l'anniversaire du Centre Vendôme, il m'avait dit que cela allait. Je suis donc d'abord surpris… le reste, c'est de la déception. Giovane doit revenir ce jeudi et on attend le copte rendu opératoire. Bien évidemment, ce qui s'est passé est hors protocole du club. Plâtrer dans le cas de Giovane, je sais depuis 1980 que ce n'est pas bon pour son articulation ; où alors on en m'a prévenu de l'évolution de la science ! Le Plâtre va retarder sa rééducation. Qui est le maître d'œuvre ? La seule chose que je sais, c'est que nous, nous devons nous occuper de nos blessés. Nous prendrons les consignes du chirurgien allemand. Bien évidemment, on ne va pas se lâcher. Je ne ferais rien d'autre que de l'aider. Moi j'ai été prévenu par Olivier Blanc qui, si j'ai bien compris, aurait été mis au courant par Juninho… »



NDLR:Le professeur Bernard Moyen a été informé de la situation par Olivier Blanc, qui a lui même reçu les informations de la part de Paul Le Guen et non pas de Juninho comme l'a indiqué le professeur Moyen.



R.B

Sur le même thème