masculins / stage en angleterre

Le point presse avant l’Emirates Cup

Publié le 30 juillet 2010 à 18:41 par R.B

En milieu d’après-midi s’est tenu le point presse à l’Emirates Stadium… l’occasion de voir aussi la magnifique enceinte des Gunners…

Quand vous passez de Watford à Londres, vous changez de dimension. Il y a de la démesure dans la capitale anglaise ! En vous faufilant dans la circulation, vous arrivez à l’Emirates Stadium. Les deux canons vous regardent ; les noms des anciens joueurs sont inscrits sur le sol. Tout à côté, on rase le passé pour reconstruire. A l’intérieur, les 60 000 places rouges vous invitent comme le magnifique gazon. Pas d’excuses pour un mauvais contrôle. Et, toujours le passé avec l’horloge d’Highbury, l’ancien stade d'Arsenal. Ce temple du ballon rond fait envie.

wenger

Claude Puel et Cris ont répondu aux média avant ce tournoi ; un tournoi avec 4 équipes (Celtic, OL, Milan AC, Arsenal). Le règlement ? 3 points pour un succès, 1 pour un nul, 1 pour chaque but inscrit. En cas d’égalité, le nombre de tirs cadrés départagera les équipes. Une quatrième édition avec. 2 succès pour Arsenal et 1 pour Hambourg.

Claude Puel : « c’est un tournoi qui va nous permettre d’affronter deux équipes européennes. L’occasion de donner du temps de jeu à tout le monde avec deux équipes de départ différente en raison de l’a proximité des deux rencontres. J’attends que l’on soit dans la continuité de ce que l’on a fait avec évidemment des progrès dans certains secteurs de jeu. C’est un tournoi, il y a aussi la notion de victoire qui est importante. Après cela peut dépendre aussi des choix des entraineurs adverses quant aux équipes qu’ils aligneront ».

L’entraineur lyonnais a évidemment été conquis par l’enceinte des Gunners, lui qui apprécie le foot anglais. « J’apprécie notamment le respect des traditions, le poids du passé. Il y a des valeurs liées aux traditions ; des valeurs auxquelles j’attache de l’importance ».. Et Arsène Wenger qu’il a connu à Monaco ? « Il a été mon entraineur à Monaco pendant 7 ans. IL arrivait de Nancy qui venait de descendre en D2. La première année, on a été champion de France. C’est une personnalité avec des valeurs. Et je peux vous dire qu’il a progressé dans ses entrainements depuis ses saison monégasques». Un Claude Puel qui a parlé du cas Bafé Gomis. « Il y a des contacts entres Fenerbahce et l’OL. Mais pour l’instant, il n’y a pas d’accord. Pour cela, il faut que les deux clubs et le joueur soient d’accord. Il y a des donnéess sportives et économiques. Son départ n’est pas d’actualité et ne le sera peut-être jamais ».

cris

Le capitaine Cris est apte. « Tout va bien, je suis à la disposition du coach. C’est un tournoi et il faut toujours penser à la victoire quand vous jouez. C’est intéressant d’affronter deux formations européennes. Le football anglais ? Il me plait. J’aurais aimé jouer en Angleterre, mais je pense que c’est trop tard. A la télé, c’est déjà bien de le suivre… »

Dans la foulée des Lyonnais, Arsène Wenger a répondu aux nombreux media,  intéressés essentiellement par le départ ou non de Fabregas, ou encore l’état des troupes après le mondial, les arrivées potentielles. Quid du tournoi, de l’OL, de Claude Puel ? « Ce tournoi est l’occasion formidable de reprendre contact avec la compétition, avec notre public, le tout dans la sérénité. L’OL a eu des résultats remarquables lors des dix dernières saisons. Ce club est désormais bien structuré. IL mérite un grand coup de chapeau. Enfin, je connais Claude. Il a les mêmes qualités en tant qu’entraineur que celles qu’il avait lorsqu’il était joueur : ténacité, intelligence, compétence.. Il a donc les qualités d’un grand entraineur ».

Sur le même thème