masculins / RC Lens - OL

Le point presse d'Hubert Fournier

Publié le 02 janvier 2015 à 15:25 par SC

Le coach lyonnais était présent pour la première conférence de presse de l’année, tout juste 48 heures avant un déplacement à Calais contre Lens en 32èmes de finale de Coupe de France.

Les vœux pour cette année 2015

« Il faut souhaiter la santé pour nos joueurs car ce sont eux qui seront porteurs de nos ambitions en 2015. Il faut tacher de bien travailler pour 2015 qui est une année importante pour le club avec cette entrée dans le Grand Stade qui approche. Les joueurs sont bien revenus. Il n’y pas eu de retard, pas de prise de poids. C’est un bon signe quand ça se passe comme ça.

Point santé

Clément Grenier ressent encore quelques douleurs. Il va faire une reprise individualisée. On souhaiterait que ça soit différent. Ce n’est pas le premier joueur à qui ça arrive. On essaie de voir avec une source interne et une source externe s’il y a lieu de s’inquiéter. Gueïda Fofana a un rendez-vous lundi avec le chirurgien qui l’a opéré. On est dans les temps. On a même un peu d’avance par rapport au temps de passage prévu. Il va faire le point.

La Coupe de France pour reprendre

C’est une autre compétition. On peut très bien ne pas perdre et ne pas passer le tour, on en sait quelque chose. C’est un match de reprise et un match de reprise, c’est toujours compliqué. On va dans l’inconnu, malgré qu’on ait fini de très belle façon à Bordeaux. Il n’y a pas d’euphorie. Il ne faut pas s’enflammer. La semaine de repos a pu servir à ça…Même si on se s’était qualifié en Coupe de la Ligie, on aurait eu la même volonté de passer ce tour. On sait bien l’importance de ce match-là… Une élimination serait dommageable, c’est certain. Ce n’est pas en se mettant une pression supplémentaire qu’on y arriver. On garde cette même volonté de gagner. Souhaitons une fin plus heureuse que contre Monaco.

L’équipe de Lens

Je vois cette équipe se sauver en fin de saison. Il n’y a pas de raison qu’elle perde les vertus qu’elle a, le courage, la solidarité, l’envie…C’est une équipe de notre championnat. On va aller dans un stade qui n’est pas de Ligue 1. C’est un peu embêtant. On espère que la pelouse sera à la hauteur de l’affiche.

L’équipe pour dimanche

Qui dans la cage ? C’est Anthony Lopes qui jouera…Qui pour remplacer Bedimo ? A Bordeaux, Dabo a fait un bon match. On n’a pas de besoin à décaler Tolisso. S’il y a une blessure, il sera le candidat. Mais on va croiser les doigts pour qu’il tienne le coup. Henri était déjà parti au Cameroun. On lui a évité un aller-retour. On avait anticipé. Clinton était resté en France. Donc il sera dans le groupe et sera sollicité. Il va nous donner un coup de main.

Il n’y a pas de volonté farouche de recruter mais si une opportunité se présente, pourquoi pas. Il faut que ce soit un apport significatif… Il n’y a pas de bon de sortie.

La malédiction dans les séances de tirs au but

On les prépare sur le plan technique. Il y a aussi un aspect psychologique qui est encore plus important. Il y a aussi la fatigue dans ces moments-là. Ces paramètres sont difficiles à travailler à l’entraînement. Les joueurs ne pensent pas aux statistiques. Bako Koné qui a loupé en avait marqué, notamment en Trophée des Champions.

Le mercato

Il n’y a pas de volonté farouche de recruter mais si une opportunité se présente, pourquoi pas. Il faut que ce soit un apport significatif… Il n’y a pas de bon de sortie. J’ai entendu que Mehdi Zeffane se posait des questions. Je peux comprendre son envie de jouer plus souvent. Il a une concurrence forte avec Jallet. On n’a pas assez de matchs pour offrir à ces joueurs plus de temps de jeu. Le fait qu’il parte à la CAN ne facilité pas sa situation...Maxwell Cornet une piste avec laquelle nous sommes en contact. C'est un espoir français, récemment international dans les équipes de France de jeunes. Le club l'avait ciblé depuis quelques années et l'a toujours suivi. On ne peut pas en dire plus à l'heure actuelle. Son recrutement éventuel rentre dans notre stratégie à moyen et long terme.

Rachid Ghezzal

Il montre de très belles choses dans ses entrées. On n’a pas envie qu’il parte. Il est interchangeable au milieu de terrain. Il a une qualité de passes qui offre des possibilités à ses coéquipiers. Il court beaucoup. Il a six mois d’entraînement dans les jambes. On retrouve un Ghezzal comme on l’avait connu avant ses blessures. Il s’implique beaucoup. Il fait partie des joueurs qui ont été importants sur les deux derniers mois. »

Sur le même thème