masculins / Lorient - OL J-2

Le point presse d'Alain Perrin

Publié le 16 août 2007 à 17:00 par R.B

L’actualité est toujours aussi dense du côté de l’OL. Le point presse hebdomadaire d’Alain Perrin a donc été riche en questions et réponses sur différents sujets…

Alain comment s’est passée cette semaine après Toulouse ?
« Bien. On a pu travailler tranquillement et bien préparé le déplacement à Lorient. C’était une semaine pleine, une des dernières avant longtemps. Nous n’avons pas été vexés après la défaite à Toulouse. Rien n’a marché ; cela avait commencé la veille avec la blessure de Müller.»

Un mot sur l’absence de Cris et le capitanat ?
«Cris est un des meilleurs défenseurs au monde et c’est en plus un leader. Cela fait beaucoup. Le brassard de capitaine ? On ne l’imposera pas à Juninho. Il est tellement impliqué qu’il ne fuira pas ses responsabilités, capitaine ou non. J’en ai parlé avec lui. Ce n’est quand même pas la chose primordiale. Le plus important pour moi, c’est Lorient. Le capitanat, c’est anecdotique ».

Lorient ?
« Cette équipe est cohérente dans son jeu. Je reconnais la patte de son entraîneur. Je suis content de voir des équipes comme Lorient qui véhiculent de telles valeurs humaines, collectives sur une pelouse. Les automatismes sont là, car elle n’a pas été trop bouleversée pendant l’été. Elle est dangereuse par son du d’attaquants Saïfi-Vahirua ; c’est une doublette atypique ; un duo pas facile à contrôler. Mais si ce duo s’exprime bien, c’est grâce à l’excellent travail défensif effectué en bloc. Il y a vraiment une bonne base défensive. La victoire des Merlus au PSG correspond bien à ce qui se passe en début de saison. »

Et l’OL ?
« Il faudra rivaliser avec le point fort de notre adversaire. Il faudra donc jouer en équipe. Malgré des conditions difficiles en ce moment, nous devons être capables de serrer les dents et de laisser passer cette période. Il faut s’appuyer sur nos individualités qui peuvent compenser nos manques collectifs. Müller ne jouera pas. Cela risque d’être juste pour Sidney. Le but étant qu’ils puissent jouer contre St-Etienne. Ils sont dans un protocole de reprise. Ben Arfa ? Il aura du temps de jeu à Lorient. A Toulouse, je n’ai pas maître des événements. Hatem aurait du jouer s’il n’y avait pas eu ces problèmes ».

Où en sont les différents dossiers en attente ?
« Il n’y a pas de priorité entre le gardien de but, le défenseur et l’attaquant. N’oublions pas que nous sommes dans le compte à rebours pour recruter. Le gardien ? On espère boucler ce dossier le plus rapidement possible. Mais cela me semble difficile que ce gardien soit présent à Lorient. Fred ? Je ne connais pas le dossier. Wiltord ? Je l’ai vu en début de semaine. Lui est toujours dans une logique de départ. Il ne sera pas dans le groupe à Lorient. Le défenseur central ? La préférence va à un gaucher. On travaille sur le sujet. »
Sur le même thème