masculins / OL - Bordeaux J-2

Le point presse d'Alain Perrin

Publié le 07 mars 2008 à 15:35 par SR

Comment avez-vous retrouvé les joueurs suite à l’élimination en Champions League ?
Beaucoup de sérénité. Je ne pense pas que les joueurs soient abattus par cette élimination ; déçus parce qu’effectivement à hauteur des espoirs que l’on mettait pour réaliser l’exploit. Mais cela ne se réalise pas sur commande. Nous n’avons pas réussi à le faire. Cela n’est pas passé à grand-chose avec cette frappe de Kader Keita sur le poteau. Cela nous aurait peut-être permis de jouer les prolongations. Maintenant il faut tourner la page « Champions League » et se re-concentrer sur le championnat.

Les joueurs sont-ils prêt à repartir au combat ? Nous avons 48 heures pour nous préparer tranquillement. Nous n’avons peut-être pas digéré physiquement la rencontre face à Manchester. Ce fut une rencontre intense, il y a une période de décompression logique à respecter après un tel match, nous sommes en plein dedans. Nous remonterons en puissance dimanche. Les joueurs ont les capacités techniques et physiques pour pouvoir aligner un autre match dans la semaine.

Le Président est passé ce matin, que s’est-il dit ?
Il est venu donner ses satisfactions concernant la double confrontation face à Manchester. Derrière un objectif qui s’envole, la conquête d’un septième titre est magnifique. Nous savons alors ce qu’il nous reste à faire et nous sommes toujours en course en Coupe de France. Nous sommes sortis la tête haute de la Champions League où l’OL était à sa place. Il n’est pas facile de faire partie du top 16, encore moins de rentrer dans le top 8…Ce sera pour l’année prochaine.

Comment envisagez-vous la gestion de Benzema et Fred sur le front de l’attaque lyonnaise ?
On va y réfléchir en fonction de l’état de fraîcheur et l’état de forme des joueurs. Il y a encore un entraînement demain et d’autres postulants. Ce n’est pas uniquement Fred et Benzema, nous allons équilibrer nos forces pour avoir plus de punch et de percussion. Le groupe qui a joué à Manchester n’a pas démérité je suis donc tenté de le reconduire dans sa même forme.
Concernant Fred, il n’y a pas de nécessité mais la confiance d’un entraîneur envers une équipe en forme. Les arbitrages se feront samedi.

Bordeaux est bien revenu dans la course…
Les Bordelais ont fait une bonne série depuis le mois de janvier. C’est une équipe euphorique, dans une bonne dynamique à l’image de leur 6-0 à Monaco. Je pense qu’elle a laissé filer l’UEFA pour se concentrer sur le championnat. C’est depuis notre adversaire direct pour le titre. On connaît les individualités qui la composent comme Wendel, Micoud, Chamack…Cavenaghi marche fort également. La défense est solide. Cette équipe regroupe tous les éléments d’un concurrent au titre.

Sur le même thème