masculins / conférence de presse

Le point presse de Bafé Gomis

Publié le 10 février 2011 à 19:18 par CB

A l’issue de l’entraînement de cet après-midi, Bafétimbi Gomis s’est présenté à la presse, l’occasion de revenir très largement sur le derby de samedi…

Une pression particulière avant le match de samedi à Geoffroy Guichard…

On sent que l’on arrive à un match capital de part la rivalité entre l’OL et l’ASSE,  mais aussi pour la course au classement. Il y aura plus d’occasions de jeu à Saint Etienne que lors de notre dernière confrontation car c’est une équipe très joueuse. Au match aller ils évoluaient en contre avec un bon bloc défensif. Je sens que ce sera un bon match, pas un match fermé. Je vais retrouver un  stade archi comble avec des supporters qui seront derrière leur équipe. J’ai joué avec les deux maillots mais j’ai aussi marqué des buts pour l’OL en derby. On va commencer le match avec le même nombre de points, on est au coudes à coudes au classement, il y aura de l’enjeu. L’OL est une institution qui se doit de gagner. On va aller à Geoffroy Guichard avec une grande humilité car ils nous ont gagné au match aller. Lors de la première rencontre avec l’ASSE cette saison, le résultat mis à part, nous n’avions pas grand-chose à nous reprocher. Il y avait de la technique. Le gardien stéphanois a eu la baraqua, ils ont gagné sur un fait de jeu.  Ca a été un match difficile pour nous, mais bien dans un sens puisqu’il nous a mis une grande gifle. Suite à cette rencontre, on a enchainé 13 matchs sans défaite.

On va commencer le match avec le même nombre de points, on est au coudes à coudes au classement, il y aura de l’enjeu. L’OL est une institution qui se doit de gagner.

Galtier est un bon préparateur. L’ASSE joue à domicile, c’est peut être eux les favoris…Mais nous sommes des compétiteurs et un derby se doit d’être gagné. On n’a pas poursuivi notre série d’invincibilité en championnat, on doit se ressaisir. On se déplace là-bas avec une grande humilité, des valeurs et des vertus propres aux Lyonnais.

Son passé de joueur à Saint Etienne

Lorsque j’étais joueur à Saint-Etienne et que l’on examinait le calendrier on se disait que l’on ne jouait pas dans la même catégorie que l’OL. Cependant on ne comptait pas les points avant. J’ai encore beaucoup d’amis à Saint Etienne, je suis content de voir des amis comme Matuidi arriver à ce niveau. Mais sur le terrain chacun jouera pour ses couleurs. Ce sont des grands matchs à jouer et on espère sortir la tête haute. Je sais comment les stéphanois préparent le match. Ils positivent beaucoup pour gagner.

   Le dernier match contre Bordeaux

Notre dernier match n’était pas une contre performance. Nous avons affronté une grande équipe de Bordeaux. C’était un match costaud. En début de saison, on perdait des matchs car on passait au travers de nos rencontres. On était en alerte, on ne déployait pas un beau jeu. On se doit de livrer d’autres matchs. Contre les Girondins notre investissement était bon. Il faudra être aussi bon contre les stéphanois car les supporters vont pousser leur équipe. On a déjà perdu à Valenciennes et à Nice, aujourd’hui on se doit de gagner à l’extérieur.

L’ambiance au sein de l’équipe

Notre équipe est liée. Il y a des certitudes. On doit réaliser des choses ensemble car il y a beaucoup de qualités dans le groupe. On ne veut pas retomber dans nos travers. Avec notre remontée, on peut donner du bonheur aux supporters en gagnant. Après on ne maîtrise pas tous les paramètres du match… Il faut que l’on reste uni avec le groupe. Ce serait une erreur de penser tout seul. On est unis, on veut gagner les points qui nous manquent au classement. La dernière fois que j’ai marqué à Geoffroy Guichard, c’était la victoire de tout un groupe. J’espère que l’on va récidiver cette fois ci.

   Jimmy Briand

C’est un très bon coéquipier. Ce n’est pas un numéro 2 car il nous apporte beaucoup. C’est quelqu’un d’adroit, qui livre des buts et des passes décisives. Cependant il y a de la concurrence au sein de l’équipe car il y a un bon effectif. De très grand joueurs restent sur le banc…Mais le coach a des choix à faire pour maintenir l’équilibre de l’équipe. Jimmy travaille beaucoup car dans le foot rien n’est définitif et il peut rejouer demain.

 

Sur le même thème