masculins / SCO Angers - OL

Le point presse de Bruno Genesio

Publié le 05 février 2016 à 12:34 par R.B

A 24h du rendez-vous à Angers, l’entraineur lyonnais a tenu son traditionnel point presse...

POINT SANTE et EQUIPE pour ANGERS

« Mon équipe n’est pas arrêtée. On peut envisager 2 hypothèses : celle de faire des rotations ou d’en faire moins pour avoir une continuité... B. Koné est de retour, pas Rafaël.»

LA CONFIANCE après LA VICTOIRE CONTRE LES GIRONDINS

« On a eu de la réussite sans faire un meilleur match que contre l’ASSE ou l’OM et cela change tout. On a provoqué cette chance. Il ne faut pas s’arrêter à cette victoire ; il faut enchainer si on veut revenir pour le sprint final. Est-ce-que les deux journées qui viennent constituent une charnière ? Ce sont des matchs contre des concurrents directs... des matches très importants. Mais il faut prendre les matches les uns après les autres. On a réussi à battre une équipe bien placée ce qui était important pour le mental des joueurs. La confiance doit nous permettre d’être plus régulier »

ADVERSAIRE

« J’ai beaucoup de respect pour Angers et son entraineur que je connais bien. Si cette équipe en est là, c’est qu’elle a montré ses qualités. Après l’OL n’est pas à sa place... On doit enchainer des résultats sans tenir compte de nos adversaires directs au classement. Un sentiment de revanche par rapport au match aller ? Ce sera d’abord une revanche par rapport à nous-mêmes. On a envie d’avancer et c’est la raison pour laquelle on va à Angers avec de l’ambition en connaissant les atouts de notre adversaire. On est souvent confronté à des équipes qui nous attendent. Angers possède des joueurs au profil pour évoluer en contres. C’est une équipe performante sur les coups de pied arrêtés. Elle ne correspond pas à ce que l’on aime mais on doit être capable de s’imposer... Ouvrir le score est important comme on l’a vu face à Bordeaux ; cela a facilité la tâche... Il faut concrétiser nos temps forts pour ne pas avoir à courir après le score »

EXTERIEUR

« On doit avoir un déclic pour valider notre meilleur comportement... Il faudra montrer des vertus de solidarité, de cohésion... et dans le jeu. A chaque journée, il y aura des rencontres importantes mais notre objectif c’est d’être dans le coup pour les 5 derniers matches. Avec Nabil ? Bien sûr, on l’attend, tout en étant prudent... Il ne faudra pas être tout de suite très exigeant avec lui. On connait sa faculté à créer des décisions... »

LA CHARNIERE CENTRALE

« On a retrouvé une stabilité défensive avec moins de buts encaissés, moins d’occasions de buts pour nos adversaires.... C’est d’abord une stabilité de l’équipe complète qui commence par le travail de nos attaquants quand on n’a pas le ballon. Cela dépend aussi de la relance de nos défenseurs, car notre jeu repart de derrière. Mapou (Yanga-Mbiwa) ? «C’est effectivement une des satisfactions. Il a travaillé. Il y a aussi du dialogue. L’arrivée de Claudio n’est pas étrangère à ses progrès comme ceux de la défense. Il faut continuer... Mapou a été un choix car je pense qu’à son poste il faut qu’il y ait une hiérarchie. Cela a donc été un choix assumé, mais rien n’est figé pour autant. Il ne faut pas oublier l’apport du retour de Sam (Umtiti) qui avait été absent en raison d’une blessure ».