masculins / PSG - OL (CDF)

Le point presse de Bruno Genesio

Publié le 09 février 2016 à 16:40 par SC

A 24 heures du huitième de finale de Coupe de France à Paris, l’entraineur lyonnais était présent en salle de presse pour évoquer l'importance de ce match mais aussi celui de dimanche contre Caen.

Point santé

« Rien de nouveau. Kalulu est forfait pour demain, tout comme Rafael. Fekir continue sa rééducation. Il y a de grandes chances pour voir Fofana en CFA ce week-end… C’est difficile de se prononcer pour la blessure d’Aldo. »


La remontée au classement

« Je reste toujours mesuré. Il y a du mieux. Il faudra être régulier pour encore remonter au classement.

L’élimination contre le PSG en Coupe de la Ligue

« Des regrets, oui. On avait fait un très bon match. Ça s’est joué sur des paramètres autres que sportifs. Les faits de jeu nous avaient été défavorables… Le match de Marseille laisse aussi d’autres idées. Je suis inquiet de la réaction des Parisiens après leur match de dimanche. »

Une chance de battre le PSG ?

« Je pense qu’on est capables de le faire mais on dépend aussi du niveau du PSG. Ils arrivent toujours à faire la différence même quand ils sont un peu moins bien… Si le PSG est à son niveau, il est imbattable en France. On fera tout pour les gêner et profiter d’un possible coup  de moins bien. Ça sera un match beaucoup plus difficile qu’en Coupe de la Ligue. Je pense qu’ils ne veulent rien lâcher. On a beaucoup parlé de leur match à Marseille et ils auront à cœur de montrer qu’ils sont les plus forts. C’est la meilleure équipe qu’on n’ait jamais vu en France. Je ne suis pas jaloux du PSG. C’est un plus pour le foot français. Ça serait bien qu’il y ait des équipes plus proches d’eux, comme on a pu le faire la saison passée... Peut-être qu’ils peuvent avoir la tête en Ligue des Champions. Ils auront peut-être aussi le match de dimanche dans les jambes, on a un jour de repos en plus. Il  n’est pas question d’avoir un discours destructeur. On espère qu’ils soient déjà un peu tournés vers Chelsea. Je ne sais pas ce que fera le coach parisien. L’équipe bis du PSG finirait dans les trois premiers de L1. »

Un turnover à Paris ?

« Il y a une réflexion sur les deux prochains matchs car ils sont importants tous les deux. Celui de dimanche peut être prépondérant sur la suite du championnat. Il y a des chances pour que certains joueurs en manque de temps de jeu jouent demain. Je compte sur eux. Ils méritent d’avoir une chance lors d’un match intéressant. Le match de demain est le plus important…pour l’instant. Anthony Lopes sera titulaire… J’aime bien le comportement de l’équipe. Les remplaçants sont très concernés et ne montrent pas qu’ils sont déçus de ne pas jouer… On joue dimanche. On a plutôt un bon calendrier. Ça nous laisse un peu plus trois jours de repos. »

Une plus grande rivalité ?

« Je ne sens pas de rivalité. Il y a de l’excitation car ce sont des grands matchs, dans des beaux stades. C’est toujours particulier. »

Maxime Gonalons

« Il y a eu une remise en question personnelle, comme la majorité des joueurs. Il y a eu aussi un regain de forme. Max est très attaché à la vie de groupe, il se sent beaucoup mieux. Il peut plus se concentrer sur son jeu. On retrouve le joueur qu’on a connu. Il est un peu le baromètre de l’équipe, même s’il n’est pas le seul. »

Rachid Ghezzal

« Il a pris conscience de certaines choses. Il travaille plus et mieux. Il n’est plus freiné par les blessures. Il est en confiance. Il s’exprime mieux. J’attends encore plus de lui puisqu’il est capable. Ce qu’il fait aujourd’hui est déjà satisfaisant. »

Mathieu Valbuena

« Je voulais le faire souffler à Angers. Il a fait beaucoup d’efforts pour revenir après sa blessure. Ce n’était pas un message ou une sanction. »

Sur le même thème