masculins / OL - PSG

Le point presse de Bruno Genesio

Publié le 26 février 2016 à 11:10 par SC

Le coach lyonnais a de nouveau évoqué le cas du PSG, à deux jours d'affronter pour la cinquième fois de la saison le club de la capitale.

Point santé

« En plus des suspendus, Tolisso est toujours forfait. Il va mieux. On espère qu’il sera disponible pour la semaine prochaine. Valbuena ne pourra pas jouer. Il s’est fait mal derrière la cuisse hier matin. On ne connaît pas encore les délais. Rafael sera opérationnel pour ce match. Si Jallet avait été disponible, on aurait fait autrement. Il s’est entraîné toute la semaine et n’a aucune douleur. C’est sûr que ce n’est pas la meilleure façon de reprendre. Il a un mental au-dessus de la moyenne. Gonalons va mieux aussi, il s’est remis de sa grippe... Ça fait beaucoup d’absents. C’est le moment de montrer qu’on est un groupe. On va jouer sur l’apport de notre public qui va nous porter pendant 90 minutes. Je compte sur les joueurs et j’ai confiance en eux. »

Les confrontations précédentes

« Il y a eu quatre défaites, deux où on n’a pas existé et deux autres bien meilleures. Il faudra faire un mix des deux matchs de Coupe. Il faut insister sur ce qu’on a fait de bien en Coupe de France et Coupe de la Ligue. Tout le monde connaît les forces du PSG. Il faudra faire pendant plus de 90 minutes ce qu’on a bien fait pendant une heure."

L’absence d’Umtiti

« C’est préjudiciable. C’est un cadre de la défense. Ça va m’amener à changer pas mal de choses en défense. Les autres joueurs ont montré qu’ils avaient la capacité de tenir leur rôle. J’ai confiance en eux. »

Une semaine complète de préparation

« Ça change. On a plus le temps de travailler dans le détail tactiquement. J’ai pu tester certaines associations. C’est un plus. Mais eux aussi ont eu une semaine. Il faudra faire un match de Ligue des Champions si on veut les inquiéter… J’espère qu’on aura la fraicheur pour tenir sur la distance et maintenir le pressing haut puisque c’est la solution. »

La nervosité à Lille

« J’ai des idées sur ce qu’il y a pu se passer. On en a parlé. On peut aussi se dire que passer à travers a pu nous énerver. Ce ne sont pas des comportements que j’attends. Ce n’est jamais bénéfique pour notre jeu et le résultat. Il faut corriger ça. On est mal entrés dans le match. On est tombés dans le panneau de la nervosité au lieu de continuer à jouer. »

L’objectif de la 2ème place

« Il l’est toujours même si ça peut paraitre utopique. Le championnat est très serré. Le calendrier de Monaco est très difficile, même si le nôtre n’est pas facile. Il faut avoir en tête qu’on doit être tout proche du podium au moment d’aborder les 5 derniers matchs… L’objectif est d’être européen ».

Sur le même thème