masculins / Conférence de presse

Le point presse de Bruno Genesio

Publié le 14 avril 2016 à 15:31 par SC

Le coach lyonnais était présent en salle de presse avant l'entraînement du jour pour évoquer le duel au sommet face à Nice au Parc OL.

Point santé

« Morel va s’entraîner cet après-midi. On verra après la séance. Aldo Kalulu n’est pas opérationnel. Malbranque a une déchirure au mollet. Fofana jouera avec la réserve ce week-end. »

Nabil Fekir

« Je le sens prêt techniquement mais pas encore physiquement. Je ne réfléchis pas à un changement de système. J’envisage tout. Il peut y avoir des adaptations en cours de match. »

Le match face à Nice

« J’espère que ça sera un tout autre match. On avait été archi dominés. C’est une équipe qui aime bien avoir le ballon mais qui est aussi capable d’évoluer en contres, comme on a pu le voir contre Rennes. Ça sera un match équilibré dans le domaine de la possession... Le point fort de cette équipe est au milieu de terrain. »

Hatem Ben Arfa

« C’est un grand joueur. Il est capable de changer le visage d’un match. Il ne fait pas peur mais on sait que c’est un plus dans une équipe. Il y a d’autres joueurs qui ont des qualités. On doit réduire le champ d’action d’Hatem mais aussi contrarier cette équipe collectivement et jouer notre jeu…Tous les grands joueurs sont les bienvenues à Lyon, encore plus ceux qui ont été formés ici. Son talent m’a marqué. C’est un des joueurs les plus talentueux passés à Lyon. Il avait son caractère mais il n’était pas difficile à gérer. Il arrive à maturité aujourd’hui et il a gardé son talent. »

Claude Puel

« C’est quelqu’un qui m’a fait progresser dans mon métier d’entraîneur. Il m’a fait confiance lorsqu’il m’a laissé entraîner le groupe Pro 2. Je garde un bon souvenir de lui dans le travail. Je n’ai pas eu de problème avec lui. Il y a eu beaucoup de fantasmes à son sujet. »

Le sprint final

« On ne dépend que de nous. C’est un avantage mais ça ne donne pas la certitude de finir 2ème à la fin. Il reste 5 matchs. C’est beaucoup. On doit garder nos principes, nos vertus collectives qui nous ont permis de revenir dans la course. Le match contre Nice est l’occasion d’éliminer un concurrent direct de la course au podium. Il faudra être au top pour les battre. On doit rester sur ce qu’on sait faire. »

La pression

« On l’a déjà eue, notamment lorsque ça allait moins bien. Elle fait partie du métier mais elle doit être positive. C’est une pression positive de jouer pour la deuxième place devant son public. C’est pour ce genre de matchs qu’on fait ce métier. »

Alexandre Lacazette

« Il a été reboosté depuis le mois de janvier. Il a fait des gros matchs. Je ne connais pas beaucoup d’attaquants qui sont capable de faire ce qu’il fait. L’absence de Benzema à l’Euro lui donne une chance supplémentaire et ça serait mérité. »

Maxwel Cornet

« Il marque des buts, il travaille pour l’équipe et il est performant. Regardez ces statistiques d’attaquants et physiques, vous comprendrez pourquoi je le titularise. »

La gestion de la crise

« La façon de gérer la crise est bonne à l’OL. Le président est un expert dans ce domaine. Les joueurs savent se remettre au travail. Il y a une culture de la gagne, du travail, des résultats qui nous permettent de sortir des moments difficiles. Les supporters sont aussi toujours présents. Ça nous aide beaucoup. C’est un ensemble de choses. »

La concurrence

« C’est le lot des grands clubs. L’OL en fait partie. On se doit de faire des choix et de les assumer. Et les joueurs doivent les accepter, quand c’est fait dans les règles de l’honnêteté et de justesse. Je comprends que ç’est difficile pour les joueurs qui ne jouent pas et heureusement. Il faut juste que cela devienne une motivation supplémentaire... Mathieu Valbuena n’a pas besoin d’être libéré. Je n’ai rien à lui reprocher dans son travail. »

Sur le même thème