masculins / OL - Le Mans J-2

Le point presse de Claude Puel

Publié le 31 octobre 2008 à 18:58 par R.B

Après un entrainement sous la pluie, Claude Puel a tenu son point presse d’avant match…

Le point de l’infirmerie ?
« Clerc poursuit sa rééducation. Cela se passe bien. Mensah reprendra la course la semaine prochaine. Pjanic a été plâtré pour 4 semaines. Pour Grosso, ca va. Il ressent encore un peu une douleur. On fera le point samedi. Govou a retouché le ballon. Je ne compte pas sur lui ce week-end. On verra l’évolution lorsqu’il reprendra le jeu et les contacts. Bodmer est en soins prolongés pour au moins 3 semaines. Il souffre toujours d’une inflation qu’il avait déjà ressenti en fin de saison dernière. Pour l’instant, il n’y a pas d’acte chirurgical de prévu. »

Comment va le groupe ?
« On se prépare pour le petit marathon de novembre. On sait que l’on a 3 compétitions différentes à jouer sans parler pour certains des matchs internationaux. C’est un bon régime. J’attends que l’on arrive à enchainer nos prestations sans sautes. Il faut être capable d’enchainer les rencontres les unes après les autres mais en prenant match après match. Dimanche, c’est Nancy. »

Comment gérez-vous cette période ?
« Je gère au coup par coup. Il faut tout prendre en considération. Il n’y a rien de préparer par rapport aux joueurs. C’est juste par rapport aux sensations, à ce que je vois à l’entrainement. Après, on se doit d’être performants dans n’importe quel système de jeu et avec n’importe quel joueur, même s’il y a des choses forcées avec les blessures. Il faut aussi que tout le monde reste impliqué. La gestion du groupe est importante ».

Qu’est-ce-que il faut faire ?
« Prendre des points, même quand tout n’est pas parfait. Il faut gommer chaque fois les imperfections. Il y a encore plein de choses à corriger pour avoir un vrai collectif complet et performant sur la durée. Nous avons une belle marge de progression. Ca, c’est positif. Nous, il faut que l’on entre bien dans les rencontres comme à Sochaux. On peut donc être performant à l’extérieur dans ces conditions en s’évitant de courir après le score. A domicile, il y a danger parce que les équipes nous attendent systématiquement. Attention aux contres. Quand on doit courir après le score, cela rend le spectacle sympa, mais nous y laissons du jus ».

Gassama ? Fabio Santos ?
« On verra. C’est normal de le lancer à Sochaux. Je préférais le faire de cette manière plutôt que d’être forcé. Je pense qu’il a progressé depuis le début de saison. Si je sens qu’un joueur progresse, j’essaie de lui donner du temps de jeu. Après, il faut qu’il y ait de la régularité dans les performances. Fabio Santos ? Peut-il démarrer un match… je ne pense pas qu’il soit prêt à le faire. Il n’a pas encore ou presque pas fait de séance collective et il n’a pas joué depuis 4 mois. . Ce n’est pas évident. Il peut certainement rendre des services en cours de rencontre ».

Votre regard sur Le Mans ?
« Cette équipe est à l’aise à l’extérieur, plus à l’aise que chez elle. Elle est moins obligée de faire le jeu et jouer plus direct. C’est une équipe qui met du coeur à l’ouvrage. Elle a très rapidement trouvé un équilibre. Elle est donc dangereuse. Sur les côtés, elle a des joueurs qui peuvent faire des différences balle au pied et par leurs courses ».