masculins / Grenoble - OL J-2

Le point presse de Claude Puel

Publié le 15 janvier 2009 à 19:01 par R.B

Claude Puel, lors de son point presse, est bien évidemment revenu sur les blessures qui accablent l’OL depuis le début de saison…

L’INFIRMERIE

« Mensah a une déchirure au quadriceps. Son absence est planifiée pour l’instant à 3 semaines. Govou se fait opérer ce vendredi. Réveillère continue sa préparation. Bodmer et Clerc aussi. Il est prévu un retour à la compétition fin février pour Clerc et fin janvier pour Bodmer. Après, pour retrouver le haut niveau, je ne sais pas. Faure devrait être opérationnel ce week-end ».

LES BLESSURES

« Une saison difficile sur le plan des blessures. Nous avons souvent répondu dans la difficulté ; nous allons continuer à le faire. Est-ce-que cela m’était déjà arrivé dans ma carrière d’entraineur d'avoir autant de pépins ? Non. C’est la première fois ».

LE MERCATO

« Depuis mercredi, il y a une nouvelle réflexion par rapport à une certaine urgence, même si on trouvera toujours des solutions en interne, tout en sachant aussi qu’il faut répondre aux objectifs. Le mercato d’hiver est toujours difficile, comme la volonté de renforcer à cette période de la saison le groupe. Cette réflexion porte aussi en raison du nombre réduit de joueurs pour certains postes. Cela devient urgent. Chercher un joueur pour faire le nombre et pour renforcer le groupe, c’est évidemment l’idéal. Pas question d’engager quelqu’un pour engager quelqu’un ».

LE MATCH FACE A GRENOBLE

« Il est très important par rapport à notre premier match disputé face à Lorient. On a envie de garder notre place de leader. On a besoin de lancer notre seconde partie de saison. Face à Lorient, la 2ème mi-temps a été très quelconque, largement insuffisante. Après, il faut relativiser : c’était notre match de reprise. Nos concurrents sont désormais sur nos talons ; cela va nous tenir éveiller. Pour l’instant, nous avons été plus performants dans la réaction que dans la continuité ».

LA CULTURE DE LA GAGNE

« Cela fait partie des améliorations attendues. L’OL avait plus de maturité les saisons précédentes. Je compte sur les cadres pour véhiculer notamment cette culture, même si les cadres sont de moins en moins nombreux. Je le répète, la priorité reste le championnat. C’est le fil rouge. Et gagner en championnat, n’est jamais aisé. Gagner le championnat, cela ne se décrète pas. Nous avons un mois de janvier où les matchs ne s’enchainent pas de façon rapprochée. Nous avons besoin de stabilité, de donner du temps de jeu ».
Sur le même thème