masculins / OL - Nantes J-1

Le point presse de Claude Puel

Publié le 11 mai 2009 à 18:22 par BV

Quel bilan tirez-vous du stage d'Evian et du match amical face à Grenoble ?
Le stage s’est bien déroulé, dans la bonne humeur. Il a été intéressant, tant au regard du travail effectué que des choses que l’on a partagées. Mais un stage ne fait pas tout, il faut valider tout ça sur le terrain.

Pourrait-il donner au groupe un nouveau souffle ?
On n’a pas un nouveau groupe, simplement un groupe qui a envie de bien terminer sa fin de saison, à commencer par le match de mardi contre Nantes, qui est pour nous un petit tournant, afin de bien se relancer en prévision des autres matches. On a besoin d’un petit déclic qui passera par une victoire, par un investissement de tous. On grandit à travers ce genre de situation, on le prouvera mardi.

La victoire face à Grenoble en match amical pourrait-elle constituer un déclic ?
Ce fut pas mal avec le ballon mais contre Nantes ce sera autre chose, avec une autre intensité. On dira que ce fut une bonne séance d’entraînement.

L’OL n’a pas marqué lors de ses trois dernières rencontres. A quoi l’attribuez-vous ?
Chaque match fut différent. On a joué deux adversaires directs qui ont n’ont pas réussi à nous marquer beaucoup de buts (1, Diarra pour Bordeaux). Cela s’est joué sur des détails. A Valenciennes, ce fut un autre match avec des manques. On doit maintenant se projeter sur notre fin de saison en regardant le positif.

Lyon est favori contre Nantes. Ce statut constitue-t-il, à vos yeux, un avantage ?
Il n’y a pas de statut, il n’y a aucun match facile. On a vu à Valenciennes qu’il n’était pas question de statut.

Parlez-vous encore du titre entre vous ?
On parle avant tout du match de mardi. On doit d’abord retrouver le chemin et le gout de la victoire. Il ne sert à rien de spéculer.

Un mot sur le FC Nantes ?
C’est une équipe qui cherche à se maintenir. Qui viendra ici en opération commando. On est prévenus. On a beaucoup de respect vis-à-vis de nos adversaires mais c’est à nous d’imprégner et d’établir le rythme que l’on veut à la partie. Il n’y a pas de revanche par rapport au match aller. Si on a une revanche à prendre, c’est vis-à-vis de nous-mêmes. J’espère qu’on sera en situation de mettre plus de poids dans nos actions.

Quels sont les joueurs blessés ?
Mathieu Bodmer est incertain car il a ressenti une douleur au long péroné. François Clerc est, lui, un peu fatigué.

Où en est Sidney Govou ?
Il est susceptible d’entrer dans le groupe. On compte sur lui, on verra ce qu’il peut nous apporter sur le terrain.

Comment réagissez-vous aux propos tenus par Fred dans L’Equipe Magazine ?
Ca vient en complément de tout ce qui est sorti en ce moment. On connait Fred, on sait tout ce qu’il a apporté à l’OL. J’ai vu qu’il aimait bien faire pas mal de petits restaurants ; il n’y a pas grand-chose à dire sur Fred quand on connait le personnage.

Sur le même thème