masculins / OL - VA J-2

Le point presse de Claude Puel

Publié le 13 août 2009 à 17:19 par R.B

L’entraineur lyonnais a tenu son traditionnel point presse avant l’entrainement de ce jeudi… Il a notamment annoncé que Clerc, élongation, serait absent pour la réception de Valenciennes…

Claude quelles sont les nouvelles des internationaux ?
« Tout le monde devrait être là. Et à priori, il n’y a pas de problèmes particuliers. On verra comment sont les joueurs. Pour un entraineur, une équipe, ce n’est pas évident de travailler une partie de la semaine sans les internationaux surtout en ce début de saison avec les arrivées tardives, les blessures. Mais on se doit de s’adapter ».

Comment se portent les blessés des semaines passées ?
« Ils ont repris à peu près normalement. Pour Boumsong, ce sera un peu juste pour samedi. Delgado peut postuler. Cléber, cela demande encore un peu de temps ; Enfin, Clerc, petite élongation après le match au Mans, est forfait. Il reprendra la semaine prochaine ».

Qu’avez-vous retenu du match au Mans ?
« Qu’il fallait plus de constance sur la durée d’une rencontre. C’est, ce que l’on recherche. Il y a eu des périodes intéressantes et d’autres moins. A nous de rectifier ce qui ne va pas ».

Le match contre Valenciennes est-il un match piège ?
« C’est une équipe qui va venir avec des bases défensives très denses. Il faudra se préserver des contres. Après un premier match à domicile, on aimerait le jouer et le conclure de la meilleure des façons. Gagner à domicile, c’est important comme on l’a vu la saison dernière. Par rapport à nos 19 points perdus en 2008-2009, j’ai envie de dire que c’est une autre saison qui débute et qu’il n’y a pas de point noire lié à ces pertes. Alors oui la victoire est attendue. Mais à l’OL, il faut toujours gagner. Ce n’est pas une nouveauté de s’imposer de partout. On doit y mettre aussi plus de qualité en sachant que tout ne sera pas encore parfait en août et que la régularité sera difficile. Nous avons un autre groupe. On met en place un autre collectif. Les joueurs ont envie de s’éclater, de bien jouer ensemble. On doit mettre en place les bases de notre jeu chez nous et à l’extérieur afin d’avoir une identité de jeu et de ne pas s’en éloigner en cours de rencontre ».

Considérez-vous que vous, personnellement, n’avez pas le droit à l’erreur cette saison ?
« Quand j’ai des joueurs à ma disposition, ce sont mes joueurs. Il n’y a pas d’extrapolation à faire par rapport au fait que je les ai choisis ou non. Et il n’y a pas de bilan à faire après un match. On connait l’importance du mois d’août. On en saura un peu plus à la fin de ce mois. Je sais que ce groupe a de la qualité, qu’il est homogène, équilibré, talentueux. Il faut que les résultats accompagnent notre progression. La défense est-elle mon chantier principal ? C’est un tout. Il faut un équilibre collectif. Après, il y a des degrés de forme différent dans le groupe ».

Pensez-vous élargir votre groupe pour ces rencontres du mois d’août ?
« C’est possible. Pour moi, il n’y a pas de titulaires indiscutables. Il faut répondre présent pour cette succession de rencontres. Je serais attentif à la forme de chacun en ce début de saison. Après un joueur préfère jouer tous les trois jours… mais là, c’est corsé. On doit s’adapter dans notre travail en mélangeant le foncier pour la suite de la saison et le présent. Vais-je aligner d’entrée Lopez et Gomis ? Je verrais. Je n’ai pas arrêté l’équipe et le schéma de jeu. Cissokho ? Il a énormément de potentiel, beaucoup de qualités. Il faut qu’il se lâche. Pour le voir tous les jours à l’entrainement, il a un très, très gros potentiel et il prouvera ses qualités. Grosso ? S’il doit rester, ce sera avec plaisir. Il est bien revenu ; il se comporte bien à l’entrainement. Le recrutement est-il terminé ? Normalement oui, sauf peut-être si un ou deux joueurs venaient à nous quitter. Mais pour moi le recrutement principal est terminé. Ce serait alors plus un ajustement qu’un recrutement ».