masculins / Lens - OL J-2

Le point presse de Claude Puel

Publié le 01 octobre 2009 à 19:24 par R.B

Après un point santé, Claude a abordé le sujet Lens, Ligue des Champions…

Comment voyez-vous ce match à Lens ?
« Ce sera un match compliqué parce que chaque équipe qui nous affronte est à son maximum. Elle se montre agressive, avec un aspect physique important. Lens est passé au travers au Mans, défaite 3 à 0. Chez elle, cette formation voudra être présente. On sait à quoi s’attendre. On verra comment notre groupe aura récupéré. La fatigue on doit l’ôter physiquement et mentalement. L’occasion de prendre la tête du championnat ? Ce n’est pas une envie à tout prix de passer devant Bordeaux. L’importance ? Que la différence de points entre les deux clubs ne grandisse pas. L’OL doit d’abord gagner tout le temps. Après Bordeaux fait son championnat. On se concentre sur notre parcours. Si on doit passer devant, on passer devant… ».

Etes-vous satisfait de ce qui s’est passé à Budapest ?
« Satisfait du match et du résultat. J’espère que cette équipe de Debrecen qui a de la qualité fera souffrir les deux autres équipes du groupe… C’est la satisfaction du devoir accompli. Mais l’ambition n’était pas simplement de s’imposer en Hongrie, c’est de se qualifier. Tout reste à faire… »

Que pensez-vous de Pjanic ?
« Il suit sa progression. A la fin de la saison dernière, il était venu me voir. Je l’avais rassuré sur ses performances notamment en raison de son âge. Il découvrait le haut niveau. Il a joué, il s’est entraine avec l’état d’esprit qu’il fallait pour progresser. Il a fait une très bonne préparation d’avant saison. Il continue sa progression. Miralem a une vision de jeu superbe avec la technique qui va avec. Il a une marge de progression dans la densité physique. A 19 ans, il est dans la bonne démarche. Il est très à l’écoute, il a beaucoup de personnalité. Il n’a pas froid aux yeux. Il peut arriver à un très haut niveau ».

Et Ederson ?
« Il avait fait une préparation intéressante. Après, il s’est blessé au mauvais moment. Il doit encore franchir des paliers. J’attends encore plus de lui dans la personnalité, dans la confiance qu’il doit avoir afin d’exprimer toutes ses qualités ».
Sur le même thème