masculins / OL - Lens J-2

Le point presse de Claude Puel

Publié le 11 février 2010 à 13:25 par R.B

L’entraineur a lyonnais a rappelé que son équipe avait une grande marge de progression… Quant à Lens, l’adversaire de ce samedi, il s’attend à affronter une équipe qui n’aura rien à perdre…

Le point santé
Cléber
a repris la course. Clerc a repris le footing. Gonalons a souffert des dents de sagesse cette semaine et Lovren d’une gastro. En ce qui concerne Bodmer, il fera peut-être son retour en CFA si le match a lieu.

Barre


Que pensez-vous de cette équipe de Lens ?
« Elle est en pleine confiance après ces deux succès. Elle aura une mentalité d’équipe qui n’a rien à perdre ou tout à gagner. On sait à quoi s’attendre face à une telle formation. Qu’elle est jouée mercredi ne sera pas un inconvénient pour elle. De toutes façons, cela dépendra de nous, de notre implication, de notre jeu. Nous n’avons pas à regarder ce que font nos concurrents. Les difficultés de Bordeaux ? J’ai envie de parler de mon équipe. »

Est-ce-que l’OL va monter en puissance dans son jeu ?
« L’équipe a été cyclique d’un match à l’autre, à l’intérieur des matchs. Si nous sommes plus constants, il y a donc une belle marge de progression quand on voit que nous avons pris 10 points sur 12 lors des 4 derniers matchs. Il y a de bonnes choses à faire ».

Avez-vous tiré des enseignements du match à Toulouse ?
« Cela a été un match difficile en raison de l’adversaire, du terrain et de notre manque d’animation offensives. Dimanche dernier, on a rectifié le positionnement de notre défense qui avait été trop basse précédemment. Cela fait partie de la prise de conscience que l’on doit avoir en faisant souvent le jeu Les joueurs étaient aussi un peu lourds en raison dur rappel foncier effectué dans la semaine. Nous avions une fenêtre pour le faire à ce moment. Cette semaine, on a bien travaillé, on a retrouvé du jus, ce qui devrait se traduire par du mieux pour les prochaines échéances. Après on est objectifs avec nos prestations. On sait où on en est. On doit être compétitif contre n’importe quelle équipe ».

Le turn over va-t-il être aussi important ? Une équipe type va-t-elle se dégager ?
«Cela veut dire quoi une équipe type ? C’est obligatoire de faire tourner. C’est un vieux fantasme de vouloir faire jouer une équipe type. Le but, c’est d’avoir des joueurs qui répondent présents quand ils jouent, qui donnent tout. Il y a le turn over et la concurrence. Et à Lyon, il y a une exigence supplémentaire »

 

Est-ce-que le Real est plus présent ?

« C’est un tout avec le match face à Lens. Mais avant le Real, il y a Lens. Et je n’ai rien arrêté pour le match face au Real… »

 

Comment trouvez-vous Lisandro en ce moment ?

« Il a eu un petit passage à vide, mais il a été très bien cette semaine. Il est en train de bien revenir. Ce n’est pas un problème de place. A Porto, il avait déjà évolué à plusieurs postes. C’est d’abord l’animation qui m’intéresse avant le poste, le système de jeu ».

Sur le même thème