masculins / OL - Nice J-2

Le point presse de Claude Puel

Publié le 25 février 2010 à 13:39 par R.B

Le maintien du match contre Boulogne au samedi 6 mars… la venue de Nice… l’objectif actuel en championnat… l’attente par rapport aux dernières prestations… la physionomie du championnat…

Claude Puel fera le point vendredi en ce qui concerne la présence ou non de Delgado dans le groupe qui recevra Nice. « Cela évolue bien, mais je ne suis pas très chaud pour brusquer les choses… ». Clerc et Cléber poursuivent leur remise en condition.

Comment appréciez-vous la décision de maintenir le match de Boulogne au 6 mars ?
« Nous nous sommes rangés à l’avis de la Ligue en ayant aussi étudié les incidences qu’auraient pu avoir un report du match sur le calendrier futur. Cela aurait pu être plus négatif que de jouer le 6 mars ».

Que vous inspire la venue de Nice ?
« On sait ce qu’il en est. Après le Real, le match à Sochaux a été intéressant. Il faut rester concentrés, mobilisés. Ce match contre Nice est très important. Il faut faire attention. L’aller avait été particulier. On avait très vite explosé, car nous n’avions pas les armens mentales après notre succès à Liverpool. Après ce match contre Nice, il y aura les rendez-vous internationaux. Le match le plus difficile à jouer entre les deux rencontres face au Real, c’est ce match contre Nice. Il y a des anciens lyonnais à Nice. Cette équipe n’aura rien à perdre ; elle sera motivée. Mais j’ai envie de dire que cela dépend de nous »

Regrettez-vous le fait que Rémy ne soit pas revenu à l’OL?
« C’est un joueur de qualité. Il est capable de percuter ; il est performant dans la profondeur. C’est un joueur complet. Mais je ne vis pas avec des regrets. Je suis satisfait du groupe que j’ai ».

Est-ce-que le fait que l’équipe ne prenne pas de but vous incite à ne pas changer votre défense ?
« C’est un tout. Différents joueurs ont participé à ce fait, comme Lovren par exemple. C’est un groupe qui joue ».

Quelles attentes avez-vous ?
« Rester dans la lignée de ce que l’ont vient de faire. Redoubler de vigilance. Avoir de la régularité, de l’équilibre. Ne pas redescendre en dessous d’un certain niveau. C’est normal que l’on attende de nous que l’on gagne avec la manière. Il y a l’exigence du public, mais nous devons avoir d’abord une exigence envers nous ».

Que pensez-vous de la suite du championnat ?
« Cela va être un long sprint jusqu’au bout. La donne n’a pas changé. On verra qui sera le plus performant. Je sens notre groupe progresser mentalement, dans la construction du jeu. On est passé, on passe par des épreuves. Cela fédère, donne du caractère. Ce groupe est au début de son histoire. Tout ce qu’il a vécu depuis le début de saison a été formateur. Un groupe se forge dans la difficulté ».

Est-ce-que vous pensez qu’il est possible d’aller chercher Bordeaux ?
« Moi, je fais attention. Les objectifs sont toujours faits pour être revus à la hausse ou à la baisse. L’objectif actuel, c’est de retrouver le podium. Je ne pense pas que les joueurs aient réévalué les objectifs pour l’instant. Il faut rester sur des objectifs réalisables. En ce moment, c’est le podium. Ce n’est pas la peine de se projeter ailleurs. Restons les pieds sur terre pour bien avancer ».

Sur le même thème