masculins / OL - AS Monaco

Le point presse de Claude Puel

Publié le 05 août 2010 à 12:31 par R.B

Il y avait du monde pour le point presse de l’entraineur lyonnais avant l’ouverture de la saison ce samedi…

L’entraineur lyonnais a d’abord fait un point santé.
« Lisandro continue sa reprise et ses soins. Il a toujours une petite inflammation à la gaine du tendon. Ce n’est pas grave, mais il ressent toujours une gêne. Une fois guéri, Lisandro n’aura aucune séquelle. Delgado a repris la course. Il devrait reprendre l’entrainement collectif la semaine prochaine. Lacazette a une élongation. Il est arrêté une quinzaine de jours ».

Claude, que vous inspire l’absence de Lisandro ?
« On préférerait avoir tout le monde de disponible. Après, c’est embêtant pour lui et l’OL a besoin de lui. C’est donc un handicap. D’une façon générale, on verra dès samedi où en est l’état des troupes avec des joueurs qui ont eu des degrés différents de préparation ».

Claude, le titre est-il une obsession ?
« Non. C’est un désir commun et cela n’a rien d’anormal pour l’OL de le jouer. C’est une évidence que l’OL le joue. Il y a peut-être plus envie que les saisons précédentes. Cela chatouille notamment les joueurs qui ne l’ont pas encore gagné. Après, il faudra établir la hiérarchie ; elle n’est pas évidente. Pour moi, 5 ou 6 clubs ont la qualité nécessaire pour prétendre au titre : l’OM, Bordeaux, l’OL, PSG, Lille, Rennes… Il y a encore Monaco… Il faudra voir ce que vont faire Auxerre et Montpellier… Est-ce-que j’ai une pression particulière ? Oui, comme toujours. Cela ne me gêne pas. On est à Lyon. Il y a de l’attente. Il faut l’accepter et donner le maximum ».

Parlez-nous de la nouvelle philosophie de jeu ?
« Jouer, cela a toujours été notre volonté ; une volonté qui demande beaucoup d’exigence. Il faut continuer sur notre lancée de la seconde partie de saison dernière. Cela ne se met pas en place du jour au lendemain. Jouer en étant efficace. On a vu lors des matchs amicaux que cette efficacité nous avait parfois fait défaut  ».

puel

Votre opinion sur l’AS Monaco ?
« Certes, elle a perdu Nené qui était important, mais qui avait un registre individualiste. Là, on sent un groupe avec plus de collectif, d’agressivité. Elle a envie de jouer en ayant bien recruté. Elle s’est donnée les moyens d’être un outsider de ce championnat ».

Où en est le recrutement de l’OL ?
« Pour l’instant, il y a un seul renfort avec l’arrivée de Jimmy Briand. C’est une bonne pioche au niveau du joueur et de l’homme. Après on verra pour d’autres mouvements. On ne part pas dans l’inconnu, mis à part les blessures de Lisandro et Delgado. On a un effectif conséquent et de qualité. On verra avec les jeunes. Il y a des jeunes de qualité qui commencent à être intéressant. Mais, il y a une différence entre un championnat d’Europe des jeunes et des matchs de championnat, de LDC. Il faut être patient avec eux. Bastos à l’Inter ? Aucune sollicitation. Ce n’est pas d’actualité ».

Que vous inspire les sélections de Cissokho et Briand ?
« Ils ont le potentiel pour faire partie du groupe. Jimmy a déjà été international. Il était un prétendant à la Coupe du Monde. Sa polyvalence est intéressante. Aly a un gros potentiel. Il a beaucoup appris la saison dernière. C’est un joueur qui a découvert plein de choses sur le terrain et en dehors ; une saison qu’il a fini difficilement. Il a fait une bonne préparation. Il est bien revenu ; il est à l’écoute. J’espère qu’il va encore progresser ».

Sur le même thème