masculins / OL - OM J-2

Le point presse de Claude Puel

Publié le 06 mai 2011 à 13:50 par R.B

L’annonce du forfait de Toulalan… l’importance du match contre l’OM… l’ambition de montrer son vrai visage… la polémique actuelle dans le football français…

POINT SANTE

« Ederson risque d’être juste pour jouer dimanche. JérémyToulalan ne sera pas opérationnel. Yoann Gourcuff a une gêne à un adducteur ; on verra samedi ; Cris, cela devrait aller tout comme Jimmy Briand ».

  Affronter l’OM, est-ce un match particulier dans ce contexte?
« Il n’y a pas de hiérarchie au niveau des matchs qui restent à disputer. C’est d’abord un match à jouer. C’est la possibilité de revenir sur l’OM et de le titiller pour la 2ème place. Après tout le monde a à se faire pardonner le match à Toulouse. Il faut retrouver un certain niveau de jeu. L’OL doit évoluer à son meilleur niveau et il le fera contre l’Om. Cette semaine, j’ai vu un groupe qui a réalisé des choses intéressantes ; il y avait de la vie. Ce n’était pas un groupe qui avait la tête baissée ou ailleurs ».

Pourquoi avez-vous convoqué votre groupe lundi ?
« Je ne voulais pas le laisser dans la nature jusqu’à mardi. J’ai préféré faire un entrainement lundi et donner un jour de repos mardi. Bien sûr, il y a eu un débriefing. Il y avait des choses à se dire ».

Sur quels leviers allez-vous jouer pour ce match de dimanche soir ?
« D’abord, on doit se prouver à nous-mêmes que l’on peut jouer différemment. Il faudra de la concentration, prendre le match par le bon bout tout en en faisant preuve de sérénité. On est dans l’obligation d’améliorer notre contenu et notre régularité pendant 90 minutes. La saison a été longue et difficile. Dans cette dernière ligne droite, chaque équipe du Top 5 a eu des coups de moins bien. Après le climat autour des équipes est plus ou moins propice. A l’OL, on est sous le feu de l’actualité. Il faut être imperméable à cela ».

Comment jugez-vous d’une façon générale ces matchs contre l’OM ?
« C’est toujours très particulier. Mais l’OL joue souvent très bien contre l’OM et répond présent à l’image de notre match aller ou du match de la saison dernière au Stade Vélodrome. C’est en quelque sorte un match hors contexte. »

Ce que je souhaite, c’est que l’OL s’exprime à son meilleur niveau, que l’équipe joue, prenne du plaisir

L’OM est-il favori ?
« On va dire qu’il est favori… »

Peut-on revoir un 5 à 5 ?
« Si on pense au match contre Montpellier… oui (sourire). Lors du 5 - 5, je me souviens que nous avions marqué quasiment que de très beaux buts, ce qui n’avait pas été le cas des buts marseillais, même si Didier (Deschamps) ne sera pas d’accord avec ce que je dis… »

  Craignez-vous la menace du PSG pour la 3ème place ?
« Les adversaires, je ne les crains pas. Ce que je souhaite, c’est que l’OL s’exprime à son meilleur niveau, que l’équipe joue, prenne du plaisir et qu’elle prenne aussi de la distance par rapport au contexte ».

Avez-vous lu l’article de France Football de ce vendredi ?
« Non. On m’a rapporté quelques éléments. Tout ce qui est non constructif ne m’intéresse pas. Je n’ai pas de temps à perdre à lire des torchons… »

Que pensez-vous de l’ampleur que prend l’affaire des quotas ?
« Tout le monde donne son avis. C’est bien et malheureux. Il n’y a aucun raciste au départ et je vois des gens, des anciens joueurs partenaires qui se disputent. Cette affaire sépare les gens. C’est une aberration, un truc dingue. Il faudrait faire preuve d’un peu plus de discernement. On est en train de diviser tout le monde ».

Sur le même thème