masculins / Girondins de Bordeaux - OL J-2

Le point presse de Rémi Garde

Publié le 17 février 2012 à 13:30 par YR

Lors de son point presse, l'entraineur lyonnais est revenu sur la performance en Ligue des Champions et sur le retour au championnat ce week-end.

Rémi, pouvez-vous faire un point sur l’état de santé du groupe ?
Dejan Lovren est en reprise et il devrait, je l’espère, réintégrer le groupe la semaine prochaine. Yoann Gourcuff a une douleur au niveau de l’adducteur donc il n’était pas à l’entrainement ce matin.

Est-il forfait pour le match de ce week-end ?
A chaque jour suffit sa peine, on verra demain ce qu’il en est.

John Mensah est-il rentré ?
Non pas encore, on l’attend.

La victoire face à Bordeaux en coupe la semaine dernière change-t-elle la perspective de ce match ?
Non pas vraiment car c’était un match à domicile, un match de coupe. Bordeaux était dans une animation qui ne sera pas forcement la même, ce dimanche, à domicile. Ce qui peut influencer quelque chose, c’est notre faux pas contre Caen. L’ambition pour nous sera justement de rattraper ce faux pas.

Avec déjà 8 défaites, vous n’avez plus beaucoup de marge d’erreur ?
On est conscient que 8 défaites c’est beaucoup pour prétendre à un titre ou quelque chose comme cela. Aujourd’hui l’objectif est de se replonger dans le championnat après toutes ses compétions dans lesquels on navigue, y compris la Ligue des Champions qui est consommatrice d’énergie. On a l’intention de se bagarrer jusqu’au bout pour aller chercher ce podium.

Considérez-vous que les 2 premières places soient déjà attribuées ?
Je ne sais pas mais s’ils continuent à ce rythme là, elles seront attribuées. Dans le football, il faut être très prudent même si les deux équipes ont un rythme très élevé. Un rythme qui n’avait pas été atteint dans le championnat depuis longtemps.

Cette bagarre pour le podium ne met-elle pas plus de pression sur la finale de la coupe de la Ligue ?
La lutte pour le podium ne se limitera pas à l’OM. D’ici la finale on aura déjà joué plusieurs matchs, mais effectivement on peut penser que ce sera une explication entre deux prétendants au podium. Lyon –Marseille c’est déjà une affiche, qui sera en plus pimentée de cet objectif européen.

Avec l’enchainement des matches, c’est important pour vous de savoir que vous pouvez compter sur vos jeunes ?
Les performances des jeunes joueurs sont importantes mais dans mon esprit elles n’écartent pas tous ceux qui, en début de saison, nous ont permis d’en arriver là. Certains brillent peut-être un peu plus que d’autres… Je me réjouis d’avoir des jeunes qui bousculent la hiérarchie mais je n’oublie pas l’expérience de certains joueurs notamment au niveau international. D’autres ont également payé de leur personne lors d’enchainement de matches où nous n’avions pas encore la possibilité de faire tourner l’effectif. Je n’ai pas la mémoire courte mais je suis heureux de voir que les jeunes relèvent le défi.

Qu’est ce qui vous manque pour être plus performant à l’extérieur ?
Il nous manque un peu de rigueur et de la discipline tactique. C’est cette grande détermination qui nous fait parfois défaut. Il ne faut pas regarder uniquement l’aspect défensif, il faut aussi avoir la capacité de marquer à l’extérieur.

Après sa performance de mardi, Cris est- il indispensable ?
Personne n’est indispensable mais ce qu’il a fait mardi est très intéressant. Il apporte son expérience et puis physiquement il a retrouvé, sur ce match là, une puissance très intéressante.

Avez-vous été surpris par la performance de Bordeaux à Lille ?
Un peu car l’ampleur du score est surprenante… Le match a été très ouvert. Cela signifie surtout que Bordeaux confirme son bon début d’année et que cela sera très compliqué d’aller manœuvrer cette équipe chez elle. Elle a retrouvé de la confiance…

Les deux rencontres de championnat qui arrivent sont-elles décisives pour la suite ?
Les matches face à Bordeaux et Paris sont  très importants comme le sera certainement celui de Lille. On s’approche de matches décisifs mais rien n’est encore fait, et celui qui a aujourd'hui des certitudes, à mon avis, s’avance un petit peu.  

Sur le même thème