masculins / OL - PSG J-2

Le point presse de Rémi Garde

Publié le 23 février 2012 à 13:01 par R.B

Un point santé… le PSG… le podium… ont été notamment à l’ordre du jour du point presse de l’entraineur olympien…

POINT SANTE

« Lovren est sur le chemin du retour comme Clément Grenier. Il ne sera pas dans le groupe samedi. Mensah est revenu de la CAN avec un problème assez sérieux à l’Ischio.  Gourcuff ressent toujours un problème à l’insertion du petit adducteur. Il est en soins. Les douleurs sont importantes qui l’empêchent pour l’instant d’avoir une activité physique. J’ai bon espoir qu’il puisse le faire en milieu de semaine prochaine ».

Comment définiriez-vous ce match face au PSG
« Il est très important pour nous. On joue contre le leader et on doit se racheter des piètres performances face à Caen et Bordeaux. C’est un match décisif. Oui, cela bouchonne pour le podium, mais il n’y a rien de nouveau. Il reste encore un tiers à jouer dans le championnat et on a encore une partie de notre destin en mains. C’est vrai que notre droit à l’erreur diminue. Il faut que nous nous remettions en cause ».

Sentez-vous votre groupe prêt à réagir ?
« Je fais appel à la conscience professionnelle du groupe, à sa détermination, à l’envie d’avancer. Je ne suis pas certain que les joueurs soient cette saison dans une situation plus confortable. On le sait, dans le confort on ne gagne rien. Pour l’instant en L1 on est en dessous de ce que l’on veut faire. Il faut aller chercher les objectifs. Il faut avoir la faculté physique et psychologique de passer d’une compétition à une autre. La fin de saison est très alléchante à jouer. Ce sera difficile, on le sait. Mais cela ne sert à rien d’avoir peur ».

Considérez-vous que vous ayez une part de responsabilité dans la défaite à Bordeaux ?
« Elle est importante. J’ai essayé quelque chose pour rassurer le groupe. A un corner près, cela n’a pas marché. Après, j’ai changé mon animation. J’assume… »

Qui du PSG ou du MHSC est favori pour le titre ?
« Les deux équipes ont des arguments pour l’être. Cela se jouera à peu de choses… »

Un mot sur les rumeurs de départ de Källström et sur les récents propos de Ederson ?
« Je n’ai aucun élément pour commenter sur le sujet de Kim. Je ne commente pas les rumeurs. Après les états d’âme individuels doivent rester dans les placards ou dans le bureau de l’entraineur ».

Sur le même thème