masculins / SB29 - OL

Le point presse de Rémi Garde

Publié le 01 mars 2013 à 10:53

Le match à Brest… les rencontres du week-end… le PSG… les choix à faire… le rythme de la fin de semaine…

Le point santé

« Gourcuff a passé une IRM de contrôle qui a confirmé que sa lésion est terminée. Il est en reprise athlétique et j’espère le récupérer en milieu de semaine prochaine. Cela devrait aller pour Maxime (Gonalons) et Rachid (Ghezzal).

Avez-vous été satisfait de l’état d’esprit de votre équipe face à Lorient ?

«Oui. Une bonne fin de saison passera par cet état d’esprit montré lors des trois derniers matchs. Et je sais que je peux compter sur l’ensemble du groupe. Le fait de revenir souvent au score ? Cela démontre la faculté de ne pas baisser les bras, une force de caractère et cela montre aux adversaires qu’il n’est jamais tranquille ».

Qu’est-ce-que cela change de jouer un seul match par semaine ?

« Les configurations sont différentes. Il y a une semaine pleine de travail et le match. Cela permet de travailler à l’entrainement. Je ne vois pas que des inconvénients à ce rythme. Est-ce-que je souhaite que les équipes engagées dans d’autres compétitions, comme le PSG, aillent le plus loin possible ? Oui, si elles pouvaient aller le plus loin possible… Mais, au lieu de regarder les matchs à la Télé, je préférerais que l’on joue ».

C’est toujours compliqué de se déplacer chez une équipe menacée

Comment voyez-vous ce déplacement à Brest ?

« Brest est une terre de football. L’équipe lutte pour sa survie en L1. La saison dernière, cela avait été compliqué à Brest. Cela va être difficile, pas évident. Mais, l’OL a son chemin à faire et a l’envie de faire quelque chose. C’est toujours compliqué de se déplacer chez une équipe menacée. Elle, elle n’a rien à perdre et a envie de battre le gros qui est un peu le vilain petit canard… On est prévenus ».

Le week-end est-il important ?

« Il y aura d’autres journées importantes. Les matchs se gagnent sur le terrain et pas avant. Nous, on s’occupe de nous. On souhaite avancer en étant régulier ».

Souhaitez-vous afficher vos ambitions par rapport au PSG ?

« On joue le PSG à quatre journées de la fin du championnat. Si nous  sommes toujours à portée, on verra. D’ici ce rendez-vous, il y a des matchs à jouer. Pas question de se masquer ou non. Il faut juste être réaliste. On sait que dans ce championnat, tout peut basculer rapidement. On ne sait pas trop où les points vont se distribuer ».

Un mot sur Mou Dabo qui joue moins qu’en début de saison ?

« Ce n’est pas un déclassement. Je compte sur Mou pour la suite. Après la défense alignée présente une stabilité actuellement. Le temps de jeu de Mou est réduit, mais cela n’enlève rien à ce qu’il a fait et à son investissement. Et rien n’est définitif… »

Avez-vous été satisfait de Lisandro face à Lorient ?

« Je suis content qu’il ait marqué et de son comportement entrainant pour les autres joueurs. Licha et Bafé peuvent jouer au même poste. Et Licha a montré le même état d’esprit quand il a joué sur un côté. Cela m’offre plusieurs possibilités pour l’équipe. Rien n’est figé. Je suis attentif pour faire les meilleurs choix ».

Où en est la situation d’Anthony Réveillère qui est en fin de contrat ?

« Il y a un rendez-vous la semaine prochaine avec son agent. Les discussions vont s’engager. Je lui ai juste dit mon envie sportive de continuer avec lui. Après, il y a la partie économique notamment pour un joueur qui est libre. Il connait ma position. J’espère qu’il restera ».

Sur le même thème