masculins / ETG - OL

Le point presse de Rémi Garde

Publié le 30 août 2013 à 14:40 par RB

Retour avec l’entraineur lyonnais sur l’élimination en barrage de la LDC, sur le tirage au sort de la Ligue Europa, sur le match face à l’ETG…

Est-ce-que le groupe a digéré la déception face à la Real Sociedad ?

« Les prochains résultats nous le diront. La déception était bien réelle. Il faut savoir rebondir. Les joueurs ont retrouvé le sourire. Il faut être prêt pour affronter l’ETG. On discute, on échange entre nous. La méthode, c’est l’analyse et le retour sur les matchs. Tout n’a pas été aussi négatif. On sait ce que l’on est encore capable de faire et on connait notre envie. Récupérer mentalement en trois jours après une déception, c’est possible. Athlétiquement et psychologiquement, ce n’est pas l’idéal. »

Comment expliquez-vous que l’OL ne marque plus et encaisse des buts ?

« Je n’ai pas laprétention d'avoir des réponses et d’explications à tout ».

Que pensez-vous du tirage au sort de la Ligue Europa ?

« C’est un groupe qui aurait pu être plus facile. Je ne connais pas encore vraiment les trois équipes. Le Betis évolue dans un championnat meilleur que le nôtre. Guimares est un club portugais ; le Portugal a un meilleur indice Uefa que la France. Et le football croate est en autre un football technique ».

Vos ambitions ?

« Sortir des poules ».

Est-ce-que ce sera victoire à tout prix contre l’ETG ?

« Le résultat est toujours très important. Je rappelle quand même qu’il n’y a pas péril en la demeure avec 2 succès et 1 défaite. Mais je ne souhaite pas sacrifier notre jeu pour absolument gagner. Je sais que l’on peut reproduire nos bonnes séquences de jeu… Bien sûr, gagner reste l’objectif. Le match entre l’ETG et l’OL, c’est un derby. C’est souvent compliqué là-bas. On sera déterminés. Bisevac et Dabo postulent pour être dans le groupe».

Quel point pouvez-vous faire sur le mercato ?

« Je souhaite que les dossiers encours se règlent rapidement et en fonction l’arrivée d’un joueur de couloir. Saivet ? Oui, on est intéressés par ce joueur. On l’a fait savoir à Bordeaux. Il a profil de joueur de couloir qui peut aussi évoluer dans l’axe. Il m’intéresse ».

Pouvez-vous décrire le joueur Jordan Ferri ?

« Il a une belle clairvoyance de jeu. Il est capable grâce à sa technique très efficace de tourner le jeu. Il peut percuter. Il a une grosse activité. Il est sélectionné en Espoirs après un bon tournoi de Toulon. Cela signifie que d’autres ont repéré ses qualités. Au niveau de l’état d’esprit, il a très bien évolué au fil des ans. Il entrevoit la récompense de ce qu’il peut avoir ».

Pourquoi Arnold Mvuemba joue-t-il aussi peu ?

« Je ne peux aligner que 11 joueurs. Et il y a de la concurrence en milieu de terrain. J’ai lancé par exemple Jordan Ferri qui a réalisé un très bon match. Il y a Malbranque qui était 19ème ou d’autre qui joue à un autre poste. Je n’ai pas de problèmes avec Arnold. Je ne commente pas les rumeurs. Dire qu’il paie sa bonne relation avec Jimmy Briand est absurde ».

La jeunesse de votre groupe est-il un avantage dans cette période ?

« L’insouciance de la jeunesse peut aider pour passer rapidement à autre chose. Ce groupe a un bon potentiel. Il faut qu’il apprenne à jouer des rendez-vous importants, à enchainer »

Que vous inspire ce 2 000ème match de L1 face à l’ETG ?

« C’est un moment dans la vie du club. Cela montre la constance au plus haut niveau. Cela montre son passé et ses fondations ».

Sur le même thème