masculins / OL - SRFC

Le point presse de Rémi Garde

Publié le 13 septembre 2013 à 10:37 par R.B

Large tour d’horizon avec l’entraineur lyonnais avant la réception du Stade Rennais ce dimanche…

 Comment s’est passée la trêve ?
« Ceux qui étaient à Tola Vologe ont bien travaillé. Et on a fait une bonne séance jeudi avec la présence des internationaux. On repart sur une série avec un rythme important. L’avenir nous dira si cette trêve nous a fait du bien ».

Est-ce-que le match face à l’ETG a eu des incidences sur votre comportement pendant cette trêve ?
« Au-delà de ce match, mon groupe (jeunesse) me conduit à avoir un comportement différent. Après tout le monde n’était pas là pendant cette trêve. Mais jeudi, j’ai rappelé un certain nombre de choses liées à ce match face à l’ETG… Ma colère ? La colère qui m’avait envahi était naturelle et spontanée. Je ne vis pas avec. Je n’ai pas passé l’éponge, mais il faut trouver des solutions pour s’en sortir. J’espère que ce sont les joueurs qui attendent d’abord une réaction d’eux-mêmes. A eux d’agir. Moi, je les accompagne, les aide pour qu’ils prennent conscience et confiance ».

Comment jugez-vous les nombreux jeunes lyonnais sélectionnés ?
« Je me réjouis de cette situation. C’est une bonne chose. Mais après, en club, c’est différent. Ces jeunes ne jouent plus des compétitions avec des jeunes de leur âge. La remise en cause ? I faut savoir s’évaluer, comprendre où on en est. Cela s’apprend très jeune et permet de se remettre en question. Il faut les aider à le faire. Mais les jeunes ne sont les seuls responsables des résultats. Face à l’ETG, ce fut un naufrage collectif ».

Où en sont Gomis et Briand ?
« Bafé et Jimmy postulent pour le groupe, voire l’équipe contre Rennes. Physiquement, ils ne sont pas si mal que cela. Ils ont toujours travaillé, ils ont joué avec la CFA et n’ont pas été blessés. Il y a juste un manque de rythme du haut niveau ».

Redoutez-vous l’accueil des supporters ?
« Je ne peux pas maitriser ce qui va se passer. Je souhaite que l’on enterre la hache de guerre dans l’intérêt du club, des supporters… Après chacun peut avoir son opinion… »

Pensez-vous qu’il sera plus investi sportivement que lors des six derniers mois de l’exercice précédent ?
« Il y a la notion de professionnalisme. Il faut faire la part des choses. Rester dans des comportements négatifs, cela ne fait pas avancer. C’est valable pour  Bafé, mais aussi pour moi, le club. On est partis jusqu’au mercato d’hiver en étant capable de faire passer en priorité l’intérêt du club, de l’équipe ».

Est-ce-que l’on peut faire comme avant ?
« Je ne vais pas dire qu’il ne s’est rien passé. On est des adultes rémunérés par le club. Chacun a essayé de trouver les meilleures solutions par rapport à ses intérêts personnels. Désormais, il faut être intelligents, solidaires, enthousiastes ».

 Quel est l’état des troupes ?
« Les joueurs ne sont pas tous au même niveau. Il y a ceux qui ont beaucoup joué ou n’ont pas eu de vacances (Umtiti, Benzia…) ; ceux qui ont eu des pépins physiques. Gourcuff est forfait pour Rennes tout comme Danic qui n’est pas encore prêt. Miguel Lopes a un souci (ischio). Il est lui aussi forfait ».

Un mot sur le Stade Rennais ?
« C’est toujours compliqué contre cette équipe. Ce le sera une nouvelle fois. Elle défend bas en bloc et va vite vers l’avant. Philippe Montanier va mettre petit à petit sa patte sur ce groupe ».

Ressentez-vous une tension particulière avant ce match ?
« Ce match est important. La tension peut être liée à la mauvaise série ».

Govou et Giuly peuvent-ils venir aider l’OL ?
« Il y a un peu une réflexion au sujet de Sidney en rappelant qu’il n’y a pas de certitudes sur son avenir. Il pourra déjà revenir s’entrainer avec la CFA s’il le souhaite… Quant à Ludo, sa situation est différente. Il est dans un stade plus avancé que de revenir jouer à l’OL ».


voir aussi...

Sur le même thème