masculins / Stade Rennais - OL J-4

Le point presse de Samuel Umtiti

Publié le 28 mars 2012 à 13:00 par YR

Après la séance du matin, le jeune défenseur de l'OL a répondu aux questions des journalistes.

Samuel, avez-vous regardé le match entre Nicosie et le Real Madrid ?
Oui je l’ai regardé mais pas en intégralité car j’avais un peu les « boules » vis à vis de notre élimination face à cette équipe. On peut avoir des regrets car c’était une équipe abordable mais, maintenant, c’est du passé…

Personnellement, comme vivez-vous la période actuelle ?
Début janvier, j’ai joué pas mal de matches suivi d’une période durant laquelle j’ai un peu moins joué. Désormais je retrouve les terrains avec des victoires donc cela fait du bien comme, je pense, à l’ensemble du groupe. Cette coupure a été bénéfique car j’ai pu commettre des erreurs de jeunesse sur certains  matchs. Cela m’a donc permis de me remettre en question sur quelques points.

Comme avez-vous géré le penalty concédé à Paris ?
Déjà que l’arbitre avait sifflé penalty, je me suis dit qu’il ne fallait pas faire n’importe quoi derrière. Et puis on jouait déjà plutôt bien avant le penalty, il fallait donc continuer comme cela sans se mettre une pression supplémentaire.

En début d’année vous attendiez-vous à vivre une telle saison ?
Non pas du tout. Je m’attendais plus à faire mes matches en CFA. Mais maintenant que je suis là, j’en profite…

Avant une possible signature chez les professionnels, dans quel état d'esprit êtes-vous ?
C’est une grande fierté pour moi car cela fait déjà dix ans que je suis ici. Au bout de 10 ans, jouer avec l’effectif professionnel me fait vraiment plaisir. De pouvoir évoluer au stade de Gerland, dans l’un des meilleurs clubs français, c’est vraiment magnifique.

C’est assez rare de voir évoluer un défenseur central aussi jeune que vous ?
C’est vrai qu’il y en a très peu qui commence à mon âge. Et même si je joue, j’essaie de prendre du recul, je regarde, j’apprends. Je sais que ce n’est que le début pour moi et c’est tant mieux…

Le match face à Rennes s’annonce compliqué ?
Cela va être un « gros » match. Il faut que l’on continue sur notre lancée. Il faudra être attentif à cette équipe qui possède de très bons joueurs offensifs. Mais nous devons d’abord nous concentrer sur notre propre jeu. Même si au niveau du jeu cela aurait pu être mieux face à Sochaux, je pense que nous sommes capables de faire de très belles choses là-bas.

Depuis le début de saison, vous avez du mal à prendre des points à l’extérieur. Comment envisagez-vous les prochains déplacements ?
Je pense que cela va se jouer dans la tête. On fait beaucoup d’erreurs à l’extérieur. Maintenant, il reste une dizaine de matches pour aller chercher une qualification pour la Ligue des Champions et cela va passer par des victoires à l’extérieur. Malgré le fait qu’il y ait plusieurs jeunes, je pense que le groupe a pas mal d’expérience et qu’il est capable d’aller chercher cette 3ème place.

Justement, comment expliquez-vous les deux dernières victoires en déplacement face à l’ASSE et au PSG ?
Il y a peut-être un peu de réussite mais il y a surtout de la rigueur. Nous avons tous pour objectif de se qualifier en Ligue des Champions donc tout le monde fait les efforts dans ce sens. On doit désormais être soudés comme face au PSG. Car même si l’on a subit en fin de match, nous n’avons jamais lâché mentalement.

Le sans-faute pour finir le championnat est-il possible ?
Je ne sais pas, mais tout est possible. Je pense que nous aurons le même état d’esprit jusqu’à la fin de la saison, nous verrons ensuite ce que cela donne…

Sur le même thème