masculins / OL - AJA J-2

Le point presse d’Hugo Lloris

Publié le 05 avril 2012 à 14:11 par NF

Après la séance du jour, le gardien lyonnais a répondu aux questions des journalistes. Il évoque notamment le match contre Auxerre et les échéances futures dans les coupes nationales.

 Hugo, vous allez affronter Auxerre, une équipe mal classée, contre lesquelles vous avez souvent eu du mal. Comment abordez-vous cette confrontation ?
C’est une équipe qui voudra prendre des points à Gerland. Elle en a besoin pour obtenir son maintien. Ca ne sera pas facile. Les auxerrois vont fermer le jeu et ça sera à nous de trouver les solutions pour atteindre notre objectif sur ce match qui est de prendre les trois points.

Est-ce que vous avez l’impression que vous avez soigné votre irrégularité avec cette série de cinq matchs sans défaites ?
Sur nos deux derniers matchs en championnat, on peut s’estimer heureux d’avoir pris quatre points (victoire contre Sochaux et nul à Rennes). Car dans le contenu c’était assez irrégulier. Contre Sochaux, malgré la fatigue, on avait réussi à l’emporter. Mais dans le contenu c’était moyen. A Rennes, on a frôlé la correctionnel, le match nul nous va très bien vu la physionomie du match et surtout de la première mi-temps. Il faudra régler ça pour éviter de replonger dans les doutes en gagnant ce match face à Auxerre et aborder la semaine prochaine dans les meilleures conditions.

Vous êtes toujours confiant pour le podium ?
On fera le bilan à la fin de la saison. Il reste encore huit matchs de championnat, 24 points, il y a encore de la marge. Notre objectif est de prendre le maximum de point sur ces huit matchs. Si on prend les 24 points, on sait qu’on ne sera pas loin de cette troisième place.

Les coupes nationales sont-elles primordiales ?
Oui forcément, c’est ce qui met de l’excitation en cette fin de saison. On a la possibilité de remporter des trophées. C’est une bonne chose pour les joueurs mais aussi pour le club afin de revenir sur le devant de la scène. L’objectif majeur est une qualification pour la Champions League même si cela reste compliqué mais on a l’espoir et la volonté de l’obtenir.

Il y a une belle confiance qui règne au sein de l’équipe. Quels que soient les joueurs choisis, l’état d’esprit est bon et tout le monde répond présent.

Mentalement, comment abordez-vous les trois prochains matchs dans trois compétitions différentes ?
C’est un beau challenge pour finir la saison. Le sprint final se joue dans les têtes, ça sera à nous de montrer qu’on a les capacités et le mental pour rivaliser face à nos concurrents. Les dernières saisons, on a obtenu nos objectifs dans le sprint final donc ça peut nous servir.

L’OL prend beaucoup de but, comment corriger ce problème ? 
Ce n’est pas évident à gérer mais il faut partir du principe que l’objectif est de marquer un but de plus que l’adversaire. On a eu par période, un manque d’équilibre au sein de notre équipe, ce qui a rendu nos matchs compliqués en marquant deux, trois buts pour gagner. On a une force sur laquelle on peut s’appuyer, nos attaquants. On a une équipe très offensive quand nous sommes dos au mur. Il ne faut pas trop calculer et se lâcher. A Rennes, en première mi-temps, on se complique la tâche en essayant de jouer d’une façon dont on ne maitrise pas. On doit jouer intelligemment et trouver les solutions nécessaires.

 Est-ce dû aux changements récurrents en défense centrale ?
Je n’ai pas l’impression ! Il y a une belle confiance qui règne au sein de l’équipe. Quels que soient les joueurs choisis, l’état d’esprit est bon et tout le monde répond présent. Chacun d’entre-nous donne le maximum pour servir le collectif.

Que peut apporter le retour de Dejan Lovren en cette fin de saison ?
Malgré sa jeunesse, c’est un joueur important. Il connait le niveau international. Il a vécu une saison compliquée avec sa blessure. Il va nous faire du bien sur cette fin de saison avec sa fraicheur et son envie.

Comment jugez-vous votre saison ?
Il reste onze matchs au maximum avec l’OL, puis l’Euro cet été, la fin de saison est encore très loin.

Le match le plus important de la semaine, n’est-il pas celui face à l’OM afin d’assurer une place européenne ?
Pour Marseille, oui ! En championnat, les marseillais sont loin des places européennes. Mais on ne se focalise pas sur la coupe de la Ligue comme la possibilité de décrocher une qualification en Europa League mais plutôt comme l’occasion de soulever un trophée. En championnat nous sommes bien placés pour acquérir une place européenne.

 

 

Sur le même thème