Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / Conférence de presse

Le point presse du jour

Publié le 28 septembre 2012 à 12:12 par RB

Anthony Réveillère et Rémi Garde sont passés en salle de presse… Décision de la commission de discipline… retour sur Lille… la venue des Girondins… les certitudes… les craintes…

POINT SANTE

Rémi Garde
« Michel Bastos a repris l’entrainement collectif. Il est sur le chemin du retour. Il peut être dans le groupe pour Bordeaux. Gourcuff ? Il sera là ce week-end.  On fera un point avec lui. Je pense qu’il sera avec nous dans deux ou trois semaines ».

DECISION de la COMMISSION de DISCIPLINE pour ANTHONY REVEILLERE

Anthony Réveillère
« Cela s’est bien passé. J’avais été convoqué ; on a discuté tranquillement. J’accepte la sanction. Le 1 + 1, je connais le principe. Je suis sous une menace, mais je pourrais jouer. »

Rémi Garde
« Si la commission de discipline fait bien son travail à chaque fois, cela ne me pose pas de problèmes… Après, on peut passer des heures à polémiquer… Je m’incline devant cette sanction, mais ce 1 + 1, cela revient à deux match s de suspension ».

QUE RESTE-T-IL du MATC FACE au LOSC

Anthony Réveillère
« On retient les trois points. On n’ pas lâché. Il avait fallu faire des efforts face au Sparta Prague… On a joué avec de la fatigue dimanche. Les difficultés que l’on rencontre en matchs, on en a conscience. Mais la confiance, l’état d’esprit sont là. On a bien débuté la saison avec un effectif rajeuni. On est conscients de notre potentiel.  Et puis le classement, c’est du concret. On a une équipe joueuse qui va de l’avant, qui a du caractère, de la solidité… »

Rémi Garde
« Bien sûr que le contenu à Lille n’était pas satisfaisant, mais on n’a pas été vraiment submergé. On a perdu des ballons comme une équipe de juniors, mais on n’a pas été mis en danger plus que cela sur leurs attaques placées. Après ce match, je suis un peu inquiet, mais aussi confiant en repensant au match face au Sparta »

LA VENUE DES GIRONDINS de BORDEAUX

Anthony Réveillère
« Le plus important, c’est de gagner. On sera chez nous, avec nos repères. Bordeaux a une belle équipe. C’est un bon match à jouer après une semaine entière de préparation. Un match que l’on aime jouer. Après on n’a pas l’obligation de montrer un autre visage… le plus important, ce sont les trois points. Le 4-2-3-1 ? C’est le système  dans lequel on a nos repères ».

Rémi Garde
« Je m’attends à un bon match entre deux équipes qui ont bien débuté la saison. Bordeaux est aussi très à l’aise à l’extérieur où elle reste sur trois 0 à 0 (avec Ligue Europa). Elle aime défendre, laisser le jeu à son adversaire. Elle a un groupe qui fonctionne bien ; un groupe performant sur les phases arrêtées. On est prévenus. Ce sera un match compliqué. Il faudra faire le jeu. L’équipe, le groupe sont prêts. On reste sur des matchs à domicile intéressants en termes notamment d’intensité comme celui face au Sparta. Que faut-il améliorer ? J’ai envie que l’on montre ce que l’on a fait face au Sparta avec de l’efficacité, du réalisme parce que les occasions ne nous manquent pas. On peut trouver des progrès à faire, mais on peut aussi regarder ce que l’on fait de bien. Le schéma de jeu des Girondins ? Ils changent entre extérieur et domicile. Celui de dimanche est connu. J’aime bien tenir compte de l’adversaire, mais aussi de nos forces »

LA CRAINTE D’UNE BAISSE de REGIME

Anthony Réveillère
« On n’a pas le même effectif… C’est une autre saison. On prend les matchs les uns après les autres avec l’effectif disponible. Il faut vivre le moment présent ».

Rémi Garde
« Je n’y pense pas. Comment prévoir ce qui va se passer dans le foot… Il faut être sérieux. Je suis trop humble pour vous dire ce qui pourrait arriver. Je sais ce qui s’est passé la saison dernière  Est-ce-que l’équipe est mieux armée ? Oui et non. Je sais que l’équilibre est fragile. Il faut travailler beaucoup pour que la solidité, les automatismes s’installent… Cette semaine, on a pu travailler… L’effectif répond bien».

SON RÔLE DANS L’EQUIPE

Anthony Réveillère
« Chacun a son rôle. Après cela dépend du caractère de chacun. Avec les jeunes, il faut les guider notamment sur le placement, le replacement… Mes 404 matchs de L1 ? Je ne m’attache pas aux chiffres. Je préfère les compter à la fin de ma carrière… mais ce n’est pas pour tout de suite ».

CLAIREFONTAINE, partenaire officiel de l’Académie OL.