Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / FC Lorient – OL J-1

Le point presse du jour

Publié le 05 octobre 2012 à 17:40 par TB

Au lendemain de la victoire à Haïfa, Rémi Garde est revenu sur la prestation de l’OL. Il a également abordé le déplacement à Lorient, le rôle des attaquants et les joueurs blessés.

Avec le recul, comment ressentez-vous le match d’hier ?
Dans le fond, je conserve la même analyse. Je suis juste retombé en pression. Clairement, la prestation a été indigne de ce que l’on doit faire et capable de faire. On a livré une rencontre en dessous de tout. C’est agaçant plus qu’inquiétant. Parce qu’il y a des points positifs : on compte six points en tête du groupe malgré la piètre prestation. Le bilan contraste avec le match de Bordeaux … Beaucoup d’occasions, un jeu maîtrisé et la défaite au bout. (Silence) Quand je gagne à l’extérieur je ne suis pas inquiet.

Etes-vous déçu par le niveau affiché par certains joueurs ?
On ne peut pas nier certaines défaillances individuelles. Après est-ce la baisse de régime du collectif qui a rejailli sur ces carences ou réciproquement ? J’ai du mal à trouver une réponse. Il y a sans doute un peu des deux.

Par-rapport aux attaquants (Gomis, Briand, Lacazette), comment expliquez-vous leur manque de réussite ?
A Bordeaux, je rappelle qu’on a énormément tirés au but (ndlr, 17 fois dont 7 cadrés). Je serais doublement inquiet s’ils ne se créaient pas d’occasions. Il faut garder de la spontanéité et surtout travailler. Jimmy a fait un bon début de saison, avec de l’acharnement il retrouvera le chemin du but. Alex est déterminant. Pour l’instant il n’est pas récompensé individuellement mais cela s’explique aussi par son rôle excentré sur les ailes. Chez les jeunes, il évoluait plutôt en pointe donc c’est un joueur adroit. Il reste impliqué de près ou de loin dans toutes nos phases offensives. Il garde toute ma confiance. Quant à Bafé, c’est le profil de joueur qui a du mal à enchaîner trois matchs en une semaine.

Face à Shmona, vous avez décidé de faire confiance à Gueida Fofana, un choix payant ?
Il a toujours fait preuve d’un bon état d’esprit. Il n’a rien lâché et m’a rendu toute sa confiance avec ce doublé. Quand on marque, cela procure du plaisir et donne de la confiance individuelle. Je suis donc heureux pour Gueida et Fabian Monzon. Je n’oublie pas non plus le but d’avant-centre d’Anthony. (Sourire) C’était la soirée des défenseurs.

En contrepartie, l’équipe a semblé manqué d’automatismes…
J’ai choisi de faire entrer cinq éléments dans la rotation. Ce remaniement explique cela. Certes, on réagit plutôt qu’agir mais je retiens la force de caractère de mes joueurs. Elle a une nouvelle fois été intéressante. Dans toutes les situations il y a du positif et du négatif. Je ne veux pas tomber dans le catastrophisme. Notre début de saison de six victoires, trois nuls, une défaite en matchs officiels est loin d’être médiocre non ? Des choses ont fonctionné, d’autres moins. Quand vous me dîtes qu’il n’y a pas de sourires je vous crois, mais parfois il y en a. Je n’ai jamais vu un club de football où tout est parfait. On n’est pas dans un monde utopique. Malheureusement. J’accepte les remarques mais elles ne doivent pas prendre le dessus sur la réalité.

Comment jugez-vous votre prochain adversaire, Lorient ?
C’est toujours un test compliqué sur une surface particulière (ndlr, terrain synthétique). Il faut bien sûr un temps d’adaptation. On a un délai de récupération assez court aussi. Mais on part avec l’idée de faire mieux face à une formation bien organisée. Jouer Lorient c’est forcément s’attendre à une opposition difficile. Ils possèdent notamment Alain Traoré. Un joueur puissant avec une grande qualité de frappe. Il bonifie Lorient et est capable de décanter de nombreuses situations comme à Auxerre l’an passé. Benjamin Corgnet ? Son intégration ne me surprend pas. Je le compare à Steed Malbranque… Il sent le football.

Enfin, concernant la blessure de Rachid Ghezzal, est-ce sérieux ?
Rachid s’est fait une entorse du pied en Israël, il est d’ores et déjà forfait pour le match de dimanche. Pour Michel Bastos, je vais m’entretenir avec lui cet après-midi. On va faire le point.

Participez au tournoi de poker de l’OL sur PokerStars ce soir à 21h :
places VIP et maillots dédicacés offerts ! Cliquez ici !

Sur le même thème