masculins / CDM 2010

Le point sur les mondialistes lyonnais

Publié le 21 juin 2010 à 16:23 par SC

Sur les sept présents trois ont disputé les 90 minutes. Un seul a remporté son match : Michel Bastos avec le Brésil.

HUGO LLORIS : une nouvelle fois a gardé le but de la sélection française lors de la rencontre face au Mexique. Il s’est incliné à deux reprises.

JEREMY TOULALAN : il a joué encore les 90 minutes face au Mexique, mais il a pris un second carton jaune qui le privera de la rencontre face à l’Afrique du Sud.

SIDNEY GOVOU : il a joué 69 minutes et a été remplacé par Valbuena. Il a commis deux fautes et a tiré une fois vers le but Mexicain.

ANTHONY REVEILLERE : il n’est toujours pas entré en jeu.

JOHN MENSAH : il n’est cette fois-ci pas entré en jeu, il resté sur le banc.

JEAN II MAKOUN : il quitte la Coupe du Monde avec le Cameroun. Contre le Danemark il est entré en seconde mi-temps à la place d’Enoh. Comme Govou il a commis 2 fautes et a tiré une fois vers le but Danois.

MICHEL BASTOS : il a participé à toute la rencontre avec le Brésil face à la Côte d’Ivoire toujours comme latéral gauche. Il est à l’origine de 4 fautes et 3 ont été faites sur lui. Pour une fois il n’a pas tiré vers le but.

Je vous le rappelle. Dans cette Coupe du Monde, il y a aussi  la présence de sept anciens joueurs de l’OL: il s’agit de Malouda, Abidal et Squillaci pour la France, Tiago pour le Portugal, Nilmar pour le Brésil, Keita pour la Côte d’Ivoire et Belhadj pour l’Algérie.

Le détail du temps de jeu de ces joueurs : Abidal a joué 90 minutes, Malouda 90 minutes, Squillaci est resté sur le banc comme Nilmar avec la Seleçao. Kader Keita est resté les 22 dernières minutes sur le terrain. Il a pris un jaune face au Brésil et aurait même pu être expulsé. Belhadj 90 minutes de jeu. Enfin l’homme de cette deuxième phase c’est le portugais Tiago qui ce lundi après midi face à la Corée du Nord a réussi un doublé avec sa sélection (60è et 89è). Il a tiré à 3 reprises dans le cadre (touchant même le poteau), a marqué 2 buts et raté 3 fois le cadre. Il est à l’origine de l’ouverture du score par Meireles après un éclair de génie.