masculins / OM 1 - OL 1

Le point sur les transferts avec Bernard Lacombe

Publié le 15 août 2005 à 17:20 par AT

[IMG4143L]C'est le jour de son anniversaire, et pourtant Bernard Lacombe a quitté sa famille, ses petits enfants pour faire un point sur les transferts avec la presse, avant de partir pour l'aéroport, chercher Marcelo, l'ami brésilien.<br> Michael Essien, les 38 millions d'euros de Chelsea, Juninho, les renforts... Une interview à écouter en mp3 ici...

C'est le jour de son anniversaire, et pourtant Bernard Lacombe a quitté sa famille, ses petits enfants pour faire un point sur les transferts avec la presse, avant de partir pour l'aéroport, chercher Marcelo, l'ami brésilien.



Michael Essien:

On a rencontré le joueur, et effectivement il veut partir. Il veut jouer en Angleterre. On aurait pu lui proposer plus encore, mais rien n'y aurait fait, il avait déjà décidé. Le président a vu les joueurs, le staff, nous, les dirigeants, il a pris les avis. Et même s'il était opposé à son départ, il a dû s'y résoudre.

On a trouvé un accord avec Chelsea, ferme, et le club va toucher 38 millions d'euros cash, tous les frais de la transaction revenant à Chelsea. C'est une somme importante, du niveau de ce qui a été fait pour Zidane ou Beckham.

Michael passera la visite médicale à Chelsea mardi, et dans la foulée de la signature du contrat, d'une durée de 5 ans a priori, les 38 millions d'euros seront versés.



Son remplacement:

Tiago, c'est un bon joueur effectivement, on a appelé Scolari pour en savoir plus, il est intéressant. Fabinho est également une piste. C'est un joueur que j'avais vu la saison dernière quand je suis allé voir Cris. Il est au Japon à Osaka, Marcelo arrive aujourd'hui et nous irons le voir jouer là-bas ensemble.

Il faut faire le bon choix, ne pas entasser non plus.



Juninho:

Le cas est différent. Il est dans sa dernière année de contrat. Il souhaite prolonger. D'après son agent il aurait une touche à Séville, mais il est hors de question qu'il parte. On perd déjà Essien, le Président, Jérôme Seydoux avec qui j'ai pris l'avion hier, personne ne veut le laisser partir. On fera ce qu'il faut pour le garder.



Evoquant également les situations des autres joueurs Lyonnais, Bernard Lacombe a exposé le cas Nilmar, jeune attaquant, qui a besoin de temps de jeu, mais qui évolue peu avec l'OL . "Il souhaite être prêté, ce qui libérerait une place d'extra-communautaire, pour Fabinho par exemple. Beaucoup de clubs son intéressés: la Real Sociedad, les Corinthians, Benfica ou encore Strasbourg". Pierre-Alain Frau, de la même manière, a vu OM - OL des tribunes hier soir. "IL n'est pas en confiance, c'est normal pour un attaquant, il perd ses repères. Il a besoin de jouer aussi. C'est le lot de tous les grands clubs. Les postes sont tous au moins doublés."



Une interview à écouter en mp3 ici...

Pour écouter Bernrd Lacombe micro d'OLweb : cliquez ici



AT
Sur le même thème