masculins / Athletic Bilbao - OL

Le point sur l’Europa League

Publié le 08 novembre 2012 à 10:00 par T.B

Avant d’aborder la phase retour des poules, une hiérarchie se dessine. Décryptage des enjeux de ce soir, entre espoirs et désillusions.

ILS PEUVENT DEJA SE QUALIFIER

Avec trois succès en autant de matchs, l’Atletico Madrid et Dnipropetrovsk figurent en excellente position pour se qualifier dès ce soir. Dans le groupe B, Victoria Plzen peut même accompagner le tenant du titre en cas de victoire. Dans le groupe des Girondins, Newcastle peut valider son billet s’il l’emporte à Bruges et si dans le même temps le Maritimo ne s’impose pas à Chaban-Delmas. Le cas est similaire pour le Steaua Bucarest si Stuttgart ne ramène pas trois points de Copenhague.

Le Sparta Prague a aussi l’occasion de suivre l’OL (s’il ne perd pas), vers les seizièmes, en triomphant en Israël. A noter enfin que le sort peut se sceller dans les poules G et H. Videoton et Genk doivent gagner à l’extérieur, au même titre que Kazan et l’Inter. Tandis que dans les groupes K et L, le Metalist et Levante peuvent accompagner Leverkusen et Hanovre - pour qui un seul point suffit - en cas de succès.

ILS JOUENT GROS

Parmi les outsiders, Tottenham, 3e de son groupe, a quasiment l’obligation de s’imposer face à Maribor pour passer devant les Slovènes. Dans un autre groupe homogène, l’Udinese peut profiter de la confrontation entre l’Anzhi et Liverpool pour recoller aux deux équipes. Quant à Naples et Bilbao, ils joueront leur survie à domicile contre les leaders respectifs de leur poule.

LES CLUBS FRANCAIS

Le calcul est simple pour Lyon, une victoire assurerait aux hommes de Rémi Garde le fameux strapontin… Et la première place dépendrait du résultat du Sparta. Bordeaux peut, lui, faire un grand pas vers la qualification s’il vient à bout des Lusitaniens du Maritimo à domicile. C’est finalement Marseille qui joue un match à double-tranchant contre ‘Gladbach : une défaite, voire un nul mettrait l’OM en position délicate, tandis qu’un succès permettrait aux Phocéens de voir l’avenir très sereinement.

Programme de la 3e journée :

Groupe A : Anzhi Makhachkala (Rus) – Liverpool (Ang)

Udinese (Ita) – Young Boys (Sui)

Groupe B : Académica Coimbra (Por) – Atlético Madrid (Esp)

Viktoria Plzen (Tch) – Hapoël Tel Aviv (Isr)

Groupe C : Marseille (Fra) – Mönchengladbach (All)

Fenerbahçe (Tur) – Limassol (Chy)

Groupe D : Bordeaux (Fra) – Maritimo (Por)

Bruges (Bel) – Newcastle (Ang)

Groupe E : Copenhague (Dan) – Stuttgart (All)

Molde (Nor) – Steaua Bucarest (Rou)

Groupe F : AIK Solna (Suè) – PSV (P-B)

Naples (Ita) – Dnipropetrovsk (Ukr)

Groupe G : Bâle (Sui) – Videoton (Hon)

Sporting (Por) – Genk (Bel)

Groupe H : Neftchi Baku (Aze) – Rubin Kazan (Rus)

Partizan Belgrade (Ser) – Inter Milan (Ita)

Groupe I : Bilbao (Esp) – Lyon (Fra)

Kiryat Shmona (Isr) – Sparta Prague (Tch)

Groupe J : Tottenham (Ang) – Maribor (Slo)

Lazio Rome (Ita) – Panathinaikos (Gre)

Groupe K : Metalist Kharkiv (Ukr) – Rosenborg (Nor)

Bayer Leverkusen (All) – Rapid Vienne (Aut)

Groupe L : Hanovre (All) – Helsinborgs (Suè)

Twente (P-B) – Levante (Esp)