masculins / Ligue des Champions

Le Real, le Steaua Bucarest et le Dynamo Kiev pour l'OL

Publié le 24 août 2006 à 18:58 par BV

Ce soir a eu lieu déroulera au Grimaldi Forum de Monaco le tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des Champions. L’Olympique Lyonnais a hérité du Real Madrid, du Steaua Bucarest et du Dynamo Kiev dans le groupe E.

Les Lyonnais retrouveront donc le Real Madrid, un club qu’ils ont battu l’an dernier 3 buts à 0 à Gerland avant d’aller chercher un nul 1 but partout à Santiago Bernabeu. Ils croiseront à cette occasion la route de leur ancien partenaire Mahamadou Diarra, récemment transféré dans le club madrilène. Un Real Madrid fortement remanié à l'intersaison avec notamment les recrutements d'Emerson, Fabio Cannavaro et Ruud Van Nistelrooy.

Programme :
Mercredi 13 septembre : OL – Real Madrid
Mardi 26 septembre : Steaua Bucarest – OL
Mardi 17 octobre : Dynamo Kiev – OL
Mercredi 1er novembre : OL – Dynamo Kiev
Mardi 21 novembre : Real Madrid – OL
Mercredi 6 décembre : OL - Steaua Bucarest

Historique :
Si l'OL a affronté à 2 reprises les Madridistes la saison dernière, il découvrira ses deux autres partenaires du groupe E.
Le Real Madrid a déjà remporté à 9 reprises cette compétition. De son côté, le Steaua Bucarest gagna son unique Ligue des Champions en 1986 en venant à bout du FC Barcelone 0 à 0 (2 t.a.b. à 0). Le club roumain fut également finaliste de l'épreuve en 1989, battu 4 buts à 0 par le FC Barcelone.
L'Olympique Lyonnais sera le seul club de ce groupe à ne pas avoir remporté de coupe européenne puisque le Dynamo Kiev s'imposa à deux reprises en Coupes des vainqueurs de coupe en 1975 et 1986.

Pour atteindre la phase de groupes de cette Ligue des Champions, le Steaua Bucarest et le Dynamo Kiev sont passés par le tour préliminaire. Ils ont vaincu le Standard Liège (2- 1; 2- 2) et Fenerbahçe (3-1; 2 - 2).

L'OL et le Steaua Bucarest ont tous deux remporté leur championnat la saison dernière (deux titres d'affilée pour le Steaua). Le Dynamo Kiev reste sur deux places de dauphin en 2005 et 2006. L'an dernier il fut lauréat de la coupe d'Ukraine et demi-finaliste de la coupe de l'UEFA.

Palmarès :
Le palmarès du Real est éloquent : 3 coupes intercontinentales (1960, 1998, 2002), 1 supercoupe d'Europe (2002), 9 Ligues des Champions, 2 coupes de l'UEFA (1985 et 1986), 29 championnats d'Espagne, 17 coupes d'Espagne et 6 supercoupes d'Espagne.

Le palmarès des deux autres adversaires de l'OL est aussi riche : en plus de sa Coupe d'Europe des clubs champions en 1986, le Steaua Bucarest affiche 1 supercoupe d'Europe (1987), 23 titres de champions de Roumanie et 20 coupes nationales.
Le Dynamo Kiev fut champion d'URSS à 12 reprises et vainqueur de la coupe d'URSS 8 fois. A ces trophées il faut ajouter 11 championnats d'Ukraine et 8 coupes d'Ukraine, 1 supercoupe d'Europe (1975) et 2 coupes des coupes (1975 et 1986).

Les 8 groupes :
A noter dans le groupe A les retrouvailles entre Barcelone et Chelsea qui se sont affrontés au stade des huitièmes de finale lors des deux dernières éditions.
Le groupe F verra le remake entre Manchester United et le Benfica Lisbonne, finalistes de l’édition 1967/1968 remportée par les Anglais 4 but à 1 après prolongations.

Les Girondins de Bordeaux défieront le FC Liverpool, le PSV Eindhoven et Galatasaray.

Dans le groupe H, le LOSC de Claude Puel affrontera le Milan AC, l’AEK Athènes, et Anderlecht.

Groupe A : Barcelone, Chelsea, Werder Brême, Levski Sofia.

Groupe B : Inter Milan, Bayern Munich, Sporting Lisbonne, Spartak Moscou.

Groupe C : Liverpool, PSV Eindhoven, Bordeaux, Galatasaray.

Groupe D : Valence, AS Roma, Olympiakos, Chakhtior Donetsk.

Groupe E : Real Madrid, Olympique Lyonnais, Steaua Bucarest, Dynamo Kiev.

Groupe F : Manchester United, Celtic Glasgow, Benfica, Copenhague.

Groupe G : Arsenal, FC Porto, CSKA Moscou, Hambourg.

Groupe H : Milan AC, Lille, AEK Athènes, Anderlecht.

Récompenses :
En marge du tirage au sort, l’UEFA a élu les meilleurs joueurs de la dernière Ligue des Champions. Dans la catégorie des gardiens, Jens Lehman a été récompensé. Carlos Puyol a été élu meilleur défenseur du dernier exercice. Deco a reçu le trophée pour le poste de milieu de terrain. Ils sont accompagnés de Samuel Eto’o en attaque.
Ronaldinho a quant à lui été élu « meilleur joueur de l’année ».