masculins / OL - VAFC

Le retour de « Rem »

Publié le 22 novembre 2013 à 09:00 par R.B

Un peu plus de 7 mois après son dernier match avec le groupe pro, Rémy Vercoutre va de nouveau garder la cage olympienne…

On ne saura jamais, ou on le verra un peu plus tard, si Rémi Garde avait décidé ou non de lui redonner les gants de numéro UN. Restons-en aux faits : une grave blessure l’avait mis sur la touche pour de très longues semaines. Pendant son absence, Anthony Lopes s’était installé avec brio dans le but lyonnais au point d'avoir été retenu dans le groupe portugais pour les derniers matchs de qualification au Mondial. La fracture aux vertèbres lombaires « d’Antho » le remet en scène après que Mathieu Gorgelin ait assuré un bon intérim pendant  un peu plus de deux matchs.

Pas de questions à se poser, ni de supputations. Il faut jouer et apporter au groupe. Rémy disputera samedi contre le VAFC son 91ème match de L1 (76ème avec l’OL), son 104ème match avec l’OL. Sa dernière apparition remonte à la rencontre à Montpellier le 19 avril dernier. Il a tout connu avec l’OL, lui qui a débuté cet été sa 11ème saison entre Rhône et Saône. Remplaçant des deux monstres, Coupet et Lloris, il a passé plus de temps sur le banc que sur le terrain malgré un long intérim (d’août à fin décembre) en 2007-2008 pendant la blessure au genou de « Greg ». Mais son parcours lyonnais lui a donné une vraie légitimité qui va au-delà du rôle important qu’il a eu sur le banc, dans le vestiaire et à l’entrainement. Cette légitimité, il la doit à ses performances, son travail, sa progression. Et désormais, il a  un côté unique : il est en effet le dernier lien en activité avec la grande époque. Il fait déjà partie de l’Histoire du club sans être comme il l'a exprimé un musée plein de poussière. Rien ne dit d'ailleurs qu’il n’a pas encore de nombreuses pages à écrire avec « son club ». "Rem" est bien vivant.


A 33 ans, « Rem » revient donc après un long combat qui fait souvent partie de la carrière d’un sportif de haut niveau. Il revient en pleine lumière. Il doit déborder d’énergie tout en sachant, avec son expérience, faire la part des choses pour ne pas jouer avant ce premier match retour ou vouloir en faire trop. Il revient contre le VAFC, une équipe contre qui il avait été intronisé titulaire le 1er septembre 2012 après le récent départ de Hugo Lloris à Tottenham. Souhaitons qu’il y ait dans ces retrouvailles avec le terrain un immense plaisir personnel et collectif.


A VOIR AUSSI

- Toutes les infos sur la rencontre OL - VAFC, samedi à 20h
Le classement avant la 14ème journée
- Toute la gamme Domicile sur la boutique en ligne

Sur le même thème