masculins / PSG - OL J-1

Le Roi OL au Parc... pour l'Honneur

Publié le 15 avril 2006 à 19:07 par R.B

Il y avait 2 scénarii possibles pour que l'OL soit sacré champion de France, ce week-end, pour la cinquième saison de suite. Devant la télé... ou sur la pelouse du Parc des Princes. Les Lillois ont battu les Bordelais... les Lyonnais joueront donc pour l'Honneur dimanche soir.

Le 31 juillet 2005 au Mans, Sylvain Wiltord a inscrit le premier but lyonnais du championnat. A La 37ème minute, Coupet relançait rapidement à la main sur Réveillère ; ce dernier d’une longue passe trouvait Sylvain Wiltord devant la surface de réparation mancelle. Prise de balle impeccable de « Nino » qui se retournait avant d’enclencher une frappe du droit imparable qui terminait sa course sur la droite de Pelé, le gardien manceau. L’OL signant plus tard son premier succès du championnat dès l’ouverture de la saison (2 à 1). C’était parti pour le cinquième titre de rang… Un cinquième titre acquis définitivement ce samedi 14 avril 2006 assis confortablement devant la télé après la défaite de Bordeaux à Lille (3 à 2). Les Olympiens n'auront eu besoin seulement que de 33 rencontres pour ce nouveau titre. Quelle performance!

Les Olympiens joueront donc pour l’honneur, pour leur bonheur et celui de leurs supporters, pour se construire d’éventuels records, sans oublier de respecter l’affirmation de leur entraîneur : une grande équipe ne perd jamais 2 fois de suite. Il n’y a pas de plus bel endroit en France, en dehors de Gerland, que le Parc pour étrenner, fêter cette couronne historique. Un stade qui ne réussit pas trop aux Olympiens… 5 victoires seulement contre ces Parisiens ; la dernière remontant à la saison 98-99.

Même dans un match pour l’Honneur, Il faudra évidemment se méfier de ce PSG en net regain de forme, qualifié pour le dernier carré de la Coupe de France. Du buteur Pauleta, très réaliste dans son jardin (16 de ses 20 buts) à Yepes en passant par Dhorasoo, cette formation de grosses qualités ; elle possède par exemple la meilleure attaque à domicile du championnat. Nul doute qu’une victoire de prestige face au quintuple champion de France serait particulièrement appréciée par les nouveaux investisseurs. Pour le défenseur Stéphane Pichot, c’est très simple : « nous voulons relever le défi et faire plaisir à nos supporters ».

Après les bulles de champagne, place au terrain. 24 joueurs sont à la disposition de l’entraîneur lyonnais. « Si nous sommes champions samedi soir, je modifierais peut-être mon équipe de départ par rapport à ce j’avais prévu si nous ne l’avions pas été. Cela pourrait concerner 2 ou 3 postes… ». Alors coach ? Berthod va-t-il retrouver le couloir gauche de la défense ? Clerc sera-t-il préféré à Réveillère ? Fred jouera-t-il pour la cinquième fois de suite à la pointe de l’attaque lyonnaise ou Carew quittera-t-il le banc ? Autres questions, les futurs mondialistes assurés seront-ils concentrés à 100% sur la fin de saison et n’auront-ils pas tendance à se préserver un peu?

Avouez que cela ferait désordre de perdre le jour de son sacre et qui plus est, en même temps, pour la première fois à l’extérieur en championnat depuis le 4 mars 2005. Comme nous avons aimé la jolie formule de Gérard Houllier « notre parcours de fin de saison va donner de la valeur à notre titre », nous sommes persuadés qu’elle a été entendue par ce groupe qui vient de faire entrer l’OL dans l’histoire du football français. Ce couronnement pour l’éternité mérite un superbe comportement et un très bon résultat.
Sur le même thème