masculins / CAN 2006

Le Sénégal accède aux quarts.

Publié le 01 février 2006 à 15:50 par BV

La phase de groupes de la CAN 2006 livre un premier verdict : parmi les prinicpaux qualifiés figurent le Sénégal, la Côte d'Ivoire, le Cameroun ou encore l'Egypte.

Au lendemain d’une décevante défaite face au Ghana, El-Hadji Diouf avait promis le réveil des Lions de la Teranga face au Nigéria. Après le match des coéquipiers de Lamine Diatta, titulaire dans l’axe de la défense, contre les Super Eagles, force est de constater qu’« un lion ne meurt jamais, il dort » … parfois très profondément.
Au terme de cette nouvelle défaite, la seconde en 3 matchs de poule, les Sénégalais pensaient bien quitter cette 25e édition de la CAN sur ce maigre bilan. D’aucuns y verront un coup de pouce du destin : ils disputeront bien les quarts de finale de cette CAN 2006, vendredi face à la Guinée de Pascal Feinduno. L’improbable victoire du Zimbabwe aux dépens du Ghana au stade d’Ismaïlia 2 buts à 1 place en effet trois équipes à égalité à la seconde place du groupe D. Les Sénégalais franchissent ce premier tour au bénéfice d’une différence de buts supérieure (0 pour le Sénégal, -1 pour le Ghana, -3 pour le Zimbabwe).
Les Senefs n’ont pourtant pas été loin de s’épargner ce coup de pouce du destin. Après une première mi-temps conclue par une tête de Diouf sur le poteau (44e), ils réalisent une entame de seconde période de qualité et ouvrent le score très logiquement à la 58e minute de jeu par Souleymane Camara. L’occasion manquée par Henri Camara quelques instants plus tard modifie le déroulement de la partie (77e). A la 79e minute, Martins profite d’une grosse erreur de Tony Sylva sur un centre de Kanu pour remettre les deux équipes à égalité. Il double le score peu avant la fin de la rencontre (88e) et permet à un pâle Nigeria de terminer cette phase de groupe avec 3 victoires en autant de matchs.
Dans le groupe B, les Camerounais les imitent en venant à bout de la République Démocratique du Congo 2 buts à 0. Samedi à 18 heures, ils joueront un quart de finale royal face à la Cote d’Ivoire, autre grandissime favori de la compétition. Les Eléphants ayant décidé de laisser au repos la grande majorité de leurs titulaires face à l’Egypte (défaite 3 buts à 1), ils voient s’échapper la première place du groupe au profit du pays organisateur. Ils disputeront une « finale avant l’heure » contre des Camerounais qui n’auront certainement pas oublié leur cruelle élimination du mondial allemand au profit des Ivoiriens.
L’autre affiche de ces quarts de finale mettra aux prises le Nigeria et la Tunisie, deux anciens vainqueurs de la compétition.
Vendredi à 18 heures, l’Egypte tentera contre la République Démocratique du Congo, de prolonger le formidable engouement populaire que suscite le parcours des Pharaons.
Au terme de ce premier tour, il est à noter que sur les 5 qualifiés pour le mondial allemand, seules la Cote d’Ivoire et la Tunisie atteignent les quarts de finale. Le Togo, l’Angola et le Ghana devront quant à eux montrer un autre niveau de jeu dans 4 mois pour endosser le traditionnel rôle d’animateurs africains de l'épreuve.
Sur le même thème