masculins / OL 2 - Monaco 2

Lendemain de déceptions…

Publié le 13 avril 2009 à 17:36 par R.B

OL - AS Monaco

10 photos

Jusque là, l’OL avait gardé sa place de leader. La douzième défense de la saison aura été fatale aux coéquipiers de l’irréprochable Juninho…

Comme un goût amer au réveil, une sensation de vide. Ce match face à Monaco a été tellement difficile à vivre… Une rencontre à l’image de la saison lyonnaise. Une saison sans certitudes, sans continuité, collective et individuelle, marquée aussi par les nombreuses blessures, le manque de réalisme, le trop d’erreurs collectives et individuelles, les insuffisances en tous genres… Tout étant peut-être lié.

Ce nul a coûté son fauteuil de leader au septuple champion de France qui a perdu 17 points à domicile en 16 matchs dont 11 depuis le début de la phase retour ; 11 en 7 matchs ! Il parait qu’un titre se construit d’abord à domicile. L’OL atteindra au mieux la barre des 40 points s’ils s’imposent face au PSG, Caen et Nantes… soit son plus mauvais total depuis qu’il s’est emparé de la couronne de France.

L’OL a perdu son fauteuil de leader, cela ne lui était jamais arrivé, en étant dominateur sur la durée d’une saison, depuis le début de son hégémonie. Cet OL, formation la moins réaliste des 6 équipes de tête, loin derrière le PSG, Bordeaux, l’OM… qui par moments perd aussi de sa solidité défensive, de son agressivité dans les duels…

L’OL a grillé incontestablement un joker, mais il a encore les cartes dans ses mains pour garder son sceptre en affrontant Bordeaux et l’OM ses 2 rivaux les plus pressants. L’OL aura le dos au mûr dès dimanche prochain en Gironde. Certes, comme souvent cette saison, un œil trainera ailleurs... cette fois du côté de Lorient où les Phocéens se déplaceront. Des Marseillais qui mènent un train d’enfer depuis début janvier avec 29 points pris sur 36 possibles mais aussi avec leurs 30 points en 15 déplacements. Heureusement, les Lyonnais voyagent nettement mieux qu’ils ne reçoivent : 29 points en 15 déplacements. De quoi s’étalonner à Bordeaux, qui est invaincu à domicile en 15 matchs avec un total point de 35, soit le meilleur ratio de L1.

Cela sera compliqué, très compliqué pour le titre, voire même une place dans les 3 premiers. Inutile cependant de se laisser aller à la sinistrose. L’OL a donc toujours les cartes en mains. Ce 8ème titre passera forcément par « des exploits » à l’extérieur chez 3 concurrents directs… et nous serions tentés d’ajouter par « d’autres exploits » à la maison. Il nous revient en mémoire la fameuse affirmation de Gérard Houllier : « le talent, c’est le rebond ». Cela commence dimanche soir à Bordeaux.
Photos

OL - AS Monaco

10 photos

Sur le même thème