masculins / Real Sociedad - OL

Lendemain d’élimination européenne

Publié le 29 août 2013 à 14:33

La déception est toujours présente, même si le scénario final était attendu… Il faut passer à autre chose…

Les statistiques n’ont pas été prises en défaut. L’OL est donc éliminé et ne signera pas son retour en LDC. Prévisible après le match aller. Les 20 premières minutes à Anoeta ont laissé espérer, mais ensuite la Real Sociedad a fait parler son talent individuel et collectif. Et l’OL  a  souffert de son extrême jeunesse.

En zone mixte, les Lyonnais sont passés, selon leur humeur, sans un mot ou en affrontant les questions des médias. Ils avaient un peu de route à faire pour dormir à Hendaye afin d’être surplace pour le décrassage. Pas certain qu’ils étaient trouvé rapidement le sommeil. Ceux qui ambitionnaient les soirées du mardi ou mercredi soir savaient que cela appartenait au domaine du rêve pour cette saison.

Un constat ? L’OL n’a pas marqué lors des deux matchs face à la Real. Cela avait été le cas par le passé face au Bayern, l’AS Roma, Denizlispor, Maribor, Nottingham Forest et Porto en 64-65.

Cette élimination pour Bernard Lacombe est-elle logique ? « Oui. On avait hypothéqué nos chances au match aller. Et en plus  les Basques ne lâchent rien. C’était mission impossible à Anoeta avec ces supporters qui respectent et soutiennent profondément leur équipe. Il y avait un trop écart entre les deux équipes. On a été impuissant sans véritable occasion de but. L’OL a une équipe jeune. La jeunesse a des avantages, mais le haut niveau a des exigences tout autres. Oui je suis un peu inquiet pour la suite surtout s’il y a des blessés. Samedi face à l’ETG, cela va être compliqué car les joueurs ont fait de gros efforts ».

Jeudi matin à Hendaye, l’océan a des vertus apaisantes. Ceux qui étaient remplaçants la veille ont fait un footing de 30 minutes à bonne allure sur la plage. Les autres se sont tournés vers la balnéothérapie. Après le déjeuner direction Biarritz pour décoller à 15h. Arrivée à Lyon à 16h.