masculins / Stage Dinard

Lendemain de match reporté

Publié le 04 janvier 2009 à 13:49 par RB

En attendant la nouvelle date du match contre Concarneau, les Lyonnais se sont replongés dans l’entrainement… Au programme du jour, du physique avec de la course et de la musculation…

Les Olympiens ont quitté samedi soir plus tôt que prévu l’enceinte du Roudourou. Impossible de jouer en raison de l’état de la pelouse. Cela semblait tellement évident pour tout le monde sauf pour de nombreux concarnois, joueurs et supporters. « Nous sommes passés du rêve au cauchemar… ». Des propos entendus du côté du club amateur. Certes ce report est regrettable pour tout un peuple qui s’était mobilisé depuis 15 jours, mais que faire lorsque les conditions climatiques prennent le pas sur les envies les plus prononcées ? Ce n’est pas la faute du sextuple champion de France, si Monsieur Fautrel a pris la décision qui s’imposait. De dépit, le car olympien a reçu quelques petites frappes inamicales au moment du départ.

[IMG43606#R] 90 minutes plus tard, les Lyonnais avaient retrouvé Dinard. Que faire ? Modifier, déjà, le programme du dimanche. Et se demander si le stage doit être poursuivi. « On va voir en fonction de la météo, des terrains… ». Claude Puel, satisfait du report du match, est cependant logiquement contrarié par les événements. En se doutant que le match ne pouvait avoir lieu ce dimanche après-midi, il avait donné rendez-vous à ses joueurs à 9h 30. Direction, le CREPS comme point de départ d’une suée d’une bonne quarantaine de minutes sur un chemin bucolique. Pas de farniente… du travail avec une alternance de course rythmée et de course de récupération. Un programme à répéter 5 fois. Le froid glace les membres et les souffles malgré le soleil. Sidney Govou est resté à l’hôtel en raison d’un bobo à un adducteur. Le reste du groupe va donc se réchauffer. Kolo sera le premier de cordée.

[IMG43605#L] Retour par le gymnase pour une séance d’étirements, avant une dizaine de minutes laissée à l’appréciation de chacun. Une forme de récréation pour des adultes redevenus des gamins. Le moment de constater l’incroyable détente de « Fred » Piquionne sous les panneaux de basket, voire les talents de volleyeur de Boumsong, le bras de Kim Källström dans le registre de l’handballeur. A 11H, un coup de sifflet interrompt cette récré. Hôtel avant le déjeuner. Dans l’après-midi, les partenaires de Juninho retrouveront le gymnase pour une séance de musculation. On en saura ensuite un peu plus sur la poursuite ou non du stage. Quant à la date et le lieu du match face à Concarneau, cela restait une interrogation entre le 13, le 14 janvier… ou encore l’un des 2 samedi à venir… A suivre.