masculins / OL 7 - Werder Br� 2

Lendemains de fête avec Berthod... Malouda...

Publié le 09 mars 2005 à 15:06 par R.B

[IMG3845L]Lendemain de fête… lendemain joyeux. Le décrassage, les soins, les rencontres avec les médias… <b>Jérémy Berthod </b>a raconté, bien évidemment, l'histoire de son pénalty. «J'avais envie de le tirer pour débloquer mon compteur but. Je me faisais brancher. Je remercie Juninho d'avoir accéder à ma demande. C'est un Grand Monsieur ; il n'a pas pensé à ses statistiques. Je n'avais pas la pression puisque nous menions 6 à 2...

Lendemain de fête… lendemain joyeux. Le décrassage, les soins, les rencontres avec les médias… Jérémy Berthod a raconté, bien évidemment, l'histoire de son pénalty. «J'avais envie de le tirer pour débloquer mon compteur but. Je me faisais brancher. Je remercie Juninho d'avoir accéder à ma demande. C'est un Grand Monsieur ; il n'a pas pensé à ses statistiques. Je n'avais pas la pression puisque nous menions 6 à 2. Cela a été un moment de bonheur. Après j'avais fait un challenge avec Robert Duverne. Je lui avais promis que je lui offrirais mon maillot le jour où cela se produirait… Cette qualification, ce score… ce sont aussi des moments de bonheur. Nous n'étions pas à l'abri d'un très bon début de match des Allemands. Nous avons tué le suspense en montrant que le résultat du match aller n'était pas du qu'à la chance. Tout ceci prouve que l'OL est devenu un des plus grands clubs européens et nous avons envie d'aller le plus loin possible. Certes, nous attendons le tirage au sort des ¼ de finales avec impatience, mais nous n'oublions le match de samedi contre Istres. Quel adversaire ? Personnellement je voudrais affronter le Milan AC pour connaître San Siro… Je suis persuadé que nous avons notre mot à dire dans cette compétition. On commence à parler de nous. Mardi soir, nous avons marqué les esprits. C'est bien pour le club, la ville, les supporters… ».



Florent Malouda sort quelques temps après. Le Guyanais est heureux. « On se sent évidemment bien après un tel résultat. Nous avons atteint notre objectif en prenant et en donnant du plaisir. Il faut penser à récupérer avant samedi…Ce 7 à 2 a quelque chose de surréaliste, mais quand 2 formations jouent l'offensive, il y a des buts. Gagner la Champions League ? Il y a encore beaucoup d'équipes qui peuvent le faire. Il ne faut pas s'enflammer et penser d'abord au prochain tour. Ce sera plus difficile. Pourquoi cette efficacité en Champions League ? Les matchs sont plus ouverts ; il y a des contres. Il est plus facile de marquer dans ces conditions. Je ne connais qu'une équipe capable de marquer sur attaque placée : Barcelone. Un souhait ? J'aimerais bien retrouver Porto. J'ai envie de dire que Chelsea est à ce jour la meilleure équipe en lice, sans oublier la Juventus Turin, Milan AC… ».



Quittons la chaleur de la salle de presse. Dehors, Juninho est assailli par les micros, caméras, stylos, appareils photos. Ses propos ne sont pas différents de ses 2 partenaires. Il rajoute cependant : « ce serait bien d'atteindre au moins les ½ finales cette saison. Une élimination en ¼ serait vécu je pense comme un regret. ».



Jeudi matin, on parlera encore de Champions League avec la liste des 7 qualifiés. On connaîtra le huitième la semaine prochaine (Inter Milan ou Porto). Mais il est certain que la venue d'Istres sera un peu plus présente, même si Jérémy ou encore Florent ont déjà affirmé qu'ils entendaient bien retrouver le chemin du succès en championnat après la défaite à Caen.



R.B