masculins / Tola Vologe

L'entraînement de lundi 27 avril

Publié le 27 avril 2009 à 19:05 par MCH/KK

C’est un groupe presque au complet qui a repris l’entraînement cet après-midi du côté de Tola Vologe. Après un léger footing sous le chrono de Robert Duverne, les joueurs ont fait quelques longueurs enchaînant les montées de genoux et les talons fesses.

Cet échauffement collectif a ensuite laissé place à un entraînement diversifié. Les gardiens Lloris et Hartock se sont isolés avec Joël Bats sur un terrain annexe. Ils ont alors commencé par faire quelques échanges de balle à la main puis au pied. Par la suite ils ont enchainé les arrêts sur leur ligne de but par le biais de frappes en lucarne et de ballons lobés qu’ils ont dû claquer au-dessus de leur transversale. Ils ont conclu leur séance par un travail de précision les obligeant à marquer dans une petite cage éloignée.

Du côté des joueurs de champ l’entraînement a débuté par des exercices sans ballon. Divers ateliers leurs étaient proposés, alternant sauts et accélérations dans le but de travailler les appuis. Une période durant laquelle Boumsong, Pjanic et Mounier se sont particulièrement impliqués. Govou a quant à lui rejoint le groupe le temps de cet exercice mais n’est pas resté durant la seconde partie de l’entraînement. Au contraire, Delgado est revenu pleinement avec le groupe et a ainsi pu contribuer à la suite de cette séance dédiée au travail balle au pied.

Les joueurs ont alors été divisés en quatre groupes. Deux oppositions ont eu lieu, l’une sous le regard de Claude Puel, l’autre sous la houlette de Patrick Collot. Le thème de ces matchs était la conservation de balle. Un exercice au cours duquel l’équipe composée de Bodmer, Mounier, Pjanic, Fabio Santos et Benzema a particulièrement brillé.

Pour conclure cet après-midi, les lyonnais ont terminé par un match à dix contre dix se déroulant en deux mi-temps. Les chasubles jaunes de Benzema se sont alors opposées aux chasubles oranges d’Ederson. L’une des équipes devait alors faire tourner le ballon avant de marquer pendant que l’autre avait la possibilité de se projeter rapidement vers l’avant afin d’inscrire un but.
Après deux heures d’entraînement les olympiens ont alors pu rejoindre les vestiaires.
Photos

Tola Vologe

10 photos