masculins / AS Rome - OL

L'entraînement des Olympiens

Publié le 21 février 2007 à 00:19 par R.B

A 17h 30, les Olympiens découvraient pour la plupart le Stade Olimpico de Rome. Un magnifique ovale à la pelouse étincelante…

Avant le dernier entraînement des Lyonnais, sans surprises, les propos de Spaletti lors de la conférence de presse de l’AS Rome témoignaient d’un grand respect vis-à-vis de l’OL. «Cette équipe a une véritable organisation. Il faudra s’en méfier. Juninho ? C’est un vrai danger, mais pas uniquement en raison de la qualité de ses coups francs. Il n’y aura pas pour autant de plan anti Juninho. L’OL a plus d’expérience que la Roma, mais dans ce genre de rendez-vous, la Roma a toujours répondu présent. Méfions nous aussi de la puissance de l’attaque lyonnaise et notamment du flanc gauche français. La faiblesse de l’OL ? Ce sera le public de la Roma et l’ambiance à l’italienne ».

Quelques instants après la conférence de presse italienne, les coéquipiers de Coupet se retrouvaient justement sur la pelouse du stade Olimpico. Que du classique pour cette dernière répétition. Tiago a participé du début à la fin… mais est-il vraiment en état de jouer ? Le mal de dos du Portugais l’handicape, tout comme celui de Francesco Totti qui est resté aux soins. Et si Mexes devrait jouer, Chivu est annoncé forfait.

L’ovale romain sera quasiment plein mercredi soir. Quel stade chargé de grands moments sportifs ! En suivant la dernière séance olympienne, on se souvient que M. Michael Riley, l’arbitre de la rencontre, a déjà dirigé l’OL en 1/8èmes de finale de la CL. Contre le PSV Eindhoven à Gerland et contre la Real Sociedad à San Sébastien. Les supporters lyonnais n’ont pas oublié que leurs favoris se sont imposés à chaque fois…

En revenant à l’hôtel, nous croisons Monique et Robert, deux fidèles supporters. « Nous sommes supporters depuis la 1952. Pour moi, qui suis marié, l’OL est ma maîtresse… ». Robert sait que sa femme Monique ne lui tiendra pas rigueur de ses propos amoureux un peu particuliers. Dans la soirée, entre la pizza et la gelati, d’autres supporters viennent tailler la bavette. La confiance existe, mais elle est teintée de méfiance. Pour Gilbert, membre des Gastro Gones, cela devrait se terminer cependant par un score de 2 à 1 en faveur du quintuple champion de France. Pendant ce temps, Gino le serveur, travaille au ralenti. En attendant plus que de raison l’addition, on apprend que Lille a perdu face à Manchester. Alors qu’à Madrid, le Real a battu péniblement le Bayern 3 à 2. Dans quelques heures, l’OL sera en action. En souhaitant de retrouver l’OL européen qui nous a si souvent charmé.

[IMG41844#C]
Sur le même thème