masculins / Rubin Kazan - OL J-1

L’entrainement des Olympiens

Publié le 23 août 2011 à 18:59 par R.B/S.G

A 18h, la troupe olympienne a pris possession de l’enceinte du Rubin Kazan avec Rémy Vercoutre…

Pendant que l’entraineur russe Berdyev expédiait sa conférence de presse en 5 questions en disant notamment qu’il croyait encore aux chances de qualification, l’OL foulait la pelouse du Stade Central dominé par la somptueuse mosquée visitée le matin. Un stade de 30 000 places avec une moitié à ciel ouvert.

Echauffement avec Robert Duverne,  jeux avec ballon ensuite avec Bruno Génésio avant du jeu tout court sans Hugo Lloris qui s’entrainait avec Jo Bats. Sur le banc, on ressent l’implication, l’état d’esprit, la qualité… « Personne ne s’est plaint de la longueur du voyage… ». Bernard Lacombe confirme ce que l’on a ressenti. « Demain, j’ai dit à « Bafé » qu’il devait être un coffre fort pour l’équipe chaque fois qu’il aura le ballon… ». Pjanic prend le ballon dans le bas ventre et Bernard se marre. « Il faut téléphoner à sa femme… De toutes les façons, « elles ne lui servent à rien pour jouer… ». « Nanard » est en forme, même s'il se fait brancher sur un survêtement pas franchement aux normes de la saison!

  Rémy Vercoutre aussi. Il a passé la nuit à l’aéroport dans « une résidence militaire ». Il avait égaré son passeport. « Ah, les conditions étaient précaires… Mais tout le monde a fait le nécessaire pour que l’histoire se termine bien. Puisque cela fait du bien d’être libre. Je vais m’en souvenir… ». Et de regagner les vestiaires en se marrant.

A 19h, tout le monde était dans le bus pour rejoindre l’hôtel. Diner à 20h… puis bonsoir.



Sur le même thème