masculins / OL - Ajaccio J-3

L'entraînement du jour...

Publié le 13 octobre 2005 à 18:06 par R.B

[IMG6555L]Ils étaient presque au complet. Seuls manquaient <b>Juninho</b> et <b>Carew</b>. Coupet, Govou,Wiltord, Tiago, Malouda et Clément ont trottiné sur 5 tours de terrain avec Rémy Garde. Coupet, Clément et Malouda terminant par un tennis ballon. Pendant ce temps, le groupe des autres professionnels renforcé par plusieurs éléments de la CFA s'est échauffé avec Robert Duverne avant une opposition de qualité...

Ils étaient presque au complet. Seuls manquaient Juninho et Carew. Coupet, Govou,Wiltord, Tiago, Malouda et Clément ont trottiné sur 5 tours de terrain avec Rémy Garde. Coupet, Clément et Malouda terminant par un tennis ballon. Pendant ce temps, le groupe des autres professionnels renforcé par plusieurs éléments de la CFA s'est échauffé avec Robert Duverne ; les gardiens Riou, Hartock et Vercoutre le faisant avec Bats. Le gros de la séance donnant lieu ensuite à une opposition entre les Rouge et les Bleus.



Une opposition de qualité à 11 contre 11… morceaux choisis : belle action Rémy… Frau… Benzema qui ne cadre pas sa tête ; une frappe lointaine de Pedretti juste à côté de la cage gardée par Hartock ; un arrêt de Vercoutre devant Benzema ; une tête de Fred sortie magistralement par Hartock ; Diarra met un énorme tampon correct sur Beynié, récupère le ballon pour l'adresser à Frau qui lui redonne sur un centre pour l'ouverture du score ; égalisation de Ben Arfa qui s'engouffre dans le système des Rouges, sollicite Fred qui lui remet le ballon pour le but ; enfin un arrêt d'Hartock concluant un festival de Ben Arfa.



Beaucoup d'application et d'envie dans ce match où les 22 acteurs n'ont rien lâché. Une remarque au hasard: en regardant, de derrière, jouer Cris-Cacapa, il en ressort une extraordinaire impression de solidité, de facilité, d'application et de complémentarité. Rendez vous jeudi à 10h 30 pour le prochain entraînement des Gones.



Govou: "Cette qualification est une belle chose pour nous, pour le football français; cela a été long à se dessiner, mais on a été obstiné. A la mi-temps, nous étions au courant du score entre la Suisse et l'Eire. Après, en seconde période, cela n'a plus été le cas. Mais à 5 minutes de la fin, j'ai compris qu'il y avait match nul. Il y avait une belle ambiance au Stade de France; le public nous a soutenus. Je suis assez content de ma performance; j'avais de l'envie et de bonnes jambes même si je n'ai pas tout réussi et même si j'aurais aimé marquer un but. Sur ma seconde occasion, je mets un pointu qui ne ressemble à rien..."



Coupet: "On y est... c'est bien. C'était important de se qualifier; on l'a fait en souffrant, cela peut-être une bonne chose pour ce groupe. Au final, il y a beaucoup de fierté d'emmener cette équipe au Mondial. Cela faisait longtemps que l'Equipe de France ne l'avait pas fait dans une phase éliminatoire. J'avais juste peur sur la fin que l'on soit obligé d'aller en barrage par la faute d'un but. Je pense que j'ai été présent; Sid et Nino ont été performants. L'ambiance? Superbe. Le public m'a bien accueilli..."



R.B