masculins / OL - Zürich

« L’envie de se surpasser, de réaliser quelque chose ensemble »

Publié le 29 juillet 2013 à 17:50 par SC

Mouhamadou Dabo et Rémi Garde étaient présents cet après-midi au Stade de Gerland pour la traditionnelle conférence de presse de la veille du rendez-vous de Ligue des Champions…Les deux intervenants ont pu s’exprimer sur la confrontation contre le Grasshopper Zürich qui les attend demain…

Le match de demain face au club suisse pour le troisième tour préliminaire de Ligue des Champions a été au centre de l’habituelle conférence de presse. Rémi Garde a évoqué la précocité de cette rencontre, qui arrive un mois seulement après la reprise de l’entraînement : « les délais sont courts pour la première fois de l’histoire du football français, avec ce troisième tour qui arrive vite. Mais, on n’est pas ici pour se plaindre…La chaleur, les voyages ? Toutes les équipes ont leur lot d’obstacles ». Malgré une préparation raccourcie, l’entraîneur lyonnais s’est montré satisfait du travail effectué : « On a bien travaillé avec un bon état d’esprit du groupe. On a vite basculé sur un travail d’intensité pour se rapprocher du rythme d’un match. Je pense qu’on est prêts. Le match contre Madrid nous a permis d’élever notre rythme de jeu ».

Mouhamadou Dabo fait le même constat que son entraîneur : « On n’a pas l’habitude de jouer aussi tôt, mais on s’est préparé. C’est un match important et on s’est entraîné pour. » Le défenseur lyonnais a beaucoup insisté sur l’état d’esprit à avoir au moment de rentrer sur la pelouse : « Il faudra rentrer sur le terrain avec une bonne détermination. On rentrera sur le terrain pour gagner…Ce sera un match difficile mais nous allons le rendre facile en y mettant tous les bons ingrédients ». Cette envie conquérante, Rémi Garde la ressent chez ses joueurs, qui « ont envie de se surpasser, de réaliser quelque chose ensemble » : « Je sens une grande détermination de tous les joueurs. L’implication, l’investissement mis dans les séances, c’est aussi parce qu’il y avait ce match. C’est la Ligue des Champions qu’il y a au bout ».

Les deux intervenants de cette conférence ont aussi évoqué l’adversaire, le Grasshopper Zürich. Pour Mouhamadou Dabo, les Suisses ne seront pas à Lyon pour faire de la figuration : « Eux aussi sont là pour jouer le match à fond. C’est une bonne équipe conquérante. On prend ces joueurs au sérieux ». Même son de cloche du côté de Rémi Garde, qui a apporté un point de vue plus tactique : « C’est une équipe qui n’est pas là par hasard, qui a rivalisé avec Bâle, qui est bien structurée, bien en place. J’ignore malheureusement leur plan de jeu, mais ils ont les capacités d’attendre l’adversaire et de lancer rapidement des contres avec leur attaquant notamment ».

Le match contre le Real Madrid a été pour le défenseur lyonnais un très bon test : « C’était un match amical mais engagé, qui est bien tombé. On n’a pas fait un mauvais match et c’est encourageant. Il faut prendre les points positifs pour les réappliquer…Un match qui a permis d’apporter de la confiance. On a fait une bonne entame de match en jouant simple, avec des mouvements et de la disponibilité. C’est cela qu’il faudra répéter demain ». Ce n’est pas Rémi Garde qui le contredira…

Sur le même thème