masculins / Stage à Tignes

« L’envie de s’imposer malgré la concurrence »

Publié le 04 juillet 2013 à 14:15 par RB

Jordan Ferri

4 photos

Jordan Ferri a fait ses premiers pas en pro lors du dernier exercice… il a porté le maillot de l’équipe de France au tournoi de Toulon… Retour sur la passé récent et regards sur l’avenir…

Il a eu droit comme tous les internationaux concernés par des matchs après la saison à quelques jours de vacances supplémentaires avant de se replonger dans l’entrainement. Jordan est donc arrivé à Tignes le lundi 1er juillet. « Pendant mes vacances, je suis resté tranquillement en famille, chez moi à St-Rémy-de-Provence… ».

Le milieu de terrain n’avait certainement envie de grands voyages après avoir participé au traditionnel tournoi de Toulon. « Cela s’est bien passé, même si je n’ai pas pu disputer le dernier match en raison du béquille. Je ne m’attendais pas forcément à être appelé, mais j’ai joué. C’est toujours un plaisir. J’ai pris cela comme une récompense pour ma première année de pro ».

Né le 12 mars 1992, Jordan a joué 334 minutes dont deux titularisations en Ligue Europa face au Sparta Prague et au Kiryat Shmona. « C’était une saison d’apprentissage ; j’ai travaillé aux entrainements pour répondre présent si le coach faisait appel à moi. » Et peu importe le poste. « J’ai effectivement joué arrière droit, milieu droit et dans le couloir droit. Le poste que je préfère, c’est milieu droit, mais s’il faut dépanner ailleurs, je le fais sérieusement et avec la même motivation ». Jordan se reconnait des qualités techniques, une bonne vision de jeu. C’est aussi un combattant au gros volume de jeu. « Je dois voir plus vite, enchainer plus rapidement ».

pas besoin d’être un monstre physique pour réussir

Les vacances après une longue saison n’ont pas été synonymes de farniente complet. « J’ai pu me préparer chez  moi. Après quand tu arrives à Tignes, il faut t’habituer à l’altitude. Maintenant, c’est bon. Je vais monter en régime. Je ne suis pas quelqu’un qui met du temps pour retrouver la condition. Je reviens vite ».

Après avoir goûté au haut niveau, il faut passer à autre chose. « Mon ambition, c’est d’avoir plus de temps de jeu, de m’imposer au milieu de terrain malgré la concurrence. Je suis motivé ». S’imposer pour devenir pourquoi pas comme Xavi, son jouer préféré. « C’est l’exemple à suivre. J’ai le même profil que le Barcelonais, le même gabarit. Cela prouve que l’on n’a pas besoin d’être un monstre physique pour réussir ».

Photos

Jordan Ferri

4 photos

Sur le même thème