masculins / Communiqué du Club

L’EQUIPE, STOP !

Publié le 06 mars 2008 à 18:08

L’O.L. figure chaque année depuis 5 ans parmi les 16 meilleures équipes d’Europe, et même parmi les 8 en 2003/2004, 2004/2005 et 2005/2006. Cette performance jamais réalisée par un club français est le fruit d’une politique clairement définie et suivie depuis près de 20 ans qui a donc permis à l’O.L. de passer de la Ligue 2 en 1989 à l’élite du football européen aujourd’hui, en remportant 6 titres de Champion de France, 1 Coupe de la Ligue et 6 Trophées des Champions, soit 13 titres en 7 saisons et autant de participations en Ligue des Champions.

L’O.L. et ses dirigeants continuent à tout mettre en œuvre pour poursuivre ce développement aussi reconnu en France et en Europe qu’il est dénigré depuis quelques temps dans le quotidien L’Equipe.

Il doit être de bon ton dans les rédactions du quotidien sportif de critiquer ceux qui entreprennent et/ou réussissent. En effet, alors que L’Equipe porte régulièrement un jugement très critique sur le niveau de la Ligue 1 française, donc sur le niveau de ses clubs, l’élimination du « petit » français O.L. par le « grand « Manchester United » a donné comme titre de Une du quotidien hier matin « L’O.L. n’y arrive pas ».

En totale contradiction avec le jugement de l’Equipe sur le niveau de la Ligue 1, ce titre présente donc comme un échec l’élimination de l’O.L. par Manchester, du petit par le gros, d’un club au budget et à la valorisation de ses joueurs 2 fois inférieur à ceux de son vainqueur !!!!

Mais comme il est difficile d’imaginer qu’un quotidien de la référence de L’Equipe puisse ainsi se contredire, où faut-il chercher les explications rationnelles à un tel jugement critique et injuste qui se poursuit aujourd’hui, notamment sous le titre « Une équipe à repenser » ?

Peut-être simplement dans une situation de monopole qui conduit à une attitude méprisante pour ceux qui entreprennent et/ou réussissent ! Toujours est-il que la critique persiste, voire s'amplifie. Recrutement raté, Fabio GROSSO qualifié d’erreur de casting, L’Equipe a de la constance à défaut d’avoir de la mémoire. Depuis les premiers matches de la saison, le champion du monde italien est systématiquement décrié par le quotidien sportif au point qu’on pourrait se demander à quoi pense le sélectionneur transalpin lorsqu’il retient le défenseur lyonnais dans la squadra azzura, à moins qu’il faille se demander pourquoi une telle critique dans L’Equipe !

L’O.L., son conseil d ‘administration et son Président, ainsi que ses dirigeants sportifs assument leur choix, quitte à irriter ou vexer anormalement les journalistes de L’Equipe auxquels ils demandent plus d’humilité, moins de dédain, moins de mépris et une reconnaissance plus professionnelle, moins philosophique, du travail accompli chaque jour et sans relâche depuis 20 ans.

Pour réussir à conquérir l’Europe, il faudrait aussi que le premier et seul quotidien sportif de France, qui ne réussit pas non plus tout ce qu’il entreprend (diffusionP, Tour de France, Dakar, …) soutienne un peu plus les initiatives certes cocardières mais qui font du bien au moral et à l’esprit d’initiative des français.